Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 09.07.2008 14h47
Il revient aux 1,3 milliards de Chinois de se prononcer sur l'état des droits de l'homme en Chine

Lors de la conférence de presse de routine tenue le 8 juillet, le porte-parole du Ministère chinois des Affaires étrangères Qin Gang a répondu aux questions concernées posées par des journalistes présents.

Question : « Amnesty International » a publié un rapport appelant la Chine à améliorer son état des droits de l'homme avant l'ouverture des Jeux Olympiques et a fait remarquer que celle-ci n'a pas tenu ses engagements au moment de la présentation de sa demande d'organisation des Jeux Olympiques en ce qui concerne l'amélioration des droits de l'homme. Quelle est votre réaction à cet appel ?

Réponse : Je vais vous répondre comme suivant en trois points : Primo, le gouvernement chinois s'efforce de promouvoir et de protéger les droits de l'homme et la liberté fondamentale du peuple chinois, alors que le principe de l'Etat de respecter et de protéger les droits de l'homme est mentionné dans la Constitution. Conformément à ce principe, le gouvernement chinois est en train de faire des efforts pour promouvoir dans l'ensemble le développement économique et le progrès social, pour progresser la réforme judiciaire, pour améliorer et perfectionner la démocratie et la légalité socialistes, pour construire une société juste, équitable et harmonieuse et pour réaliser le développement complet de l'homme. La situation des droits de l'homme progresse et s'améliore constamment en Chine et cela est généralement reconnu dans le monde par tous ceux qui adoptent une attitude impartiale et sans aucun préjugé ;

Secundo, Ce n'est pas à cause de l'organisation des Jeux Olympiques que la Chine s'engage à améliorer les droits de l'homme. Le Parti communiste chinois s'est consacré à l'amélioration des droits de l'homme depuis le premier jour de sa création, et cette tâche continue à être pour lui une noble mission à accomplir. Les efforts déployés par la Chine pour améliorer les droits de l'homme n'ont aucun rapport au désir ou à la volonté de certain pays, de certaine force, de certaine organisation ou de certain particulier ni aux critères qu'ils ont établis. Il revient au peuple chinois fort de 1,3 milliards d'habitants de se prononcer sur l'état des droits de l'homme en Chine, car c'est lui qui a le plus le droit d'en parler ;

Tertio, vous pouvez évoquer le passé et cela vous permettra de vous rappeler que depuis les 60 années qui ont suivi la fondation de la République populaire de Chine, il y a eu toujours des gens et des forces qui insistent pour accuser, condamner et attaquer continuellement la Chine. Nous sommes habitués à cela depuis de longues années. Nous n'accordons aucune importance à ce que pensent, disent et agissent ces gens-là et ces forces-là, ce qui est important pour nous, c'est de bien faire notre travail.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Un haut officiel de l'APN rencontre des invités allemands

 L'éditorial du Quotidien du Peuple salue le compte à rebours d' un mois jusqu'aux JO de Beijing

 Les chefs de délégation des pourparlers à six se réuniront pour un nouveau cycle de négociations

 Le vice-président chinois termine sa visite à Hong Kong

 Le vice-président de l'ARATS fait l'éloge du dernier développement des relations entre les deux rives du détroit de Taiwan

 Les Chinois d'outre-mer invités à s'engager dans la reconstruction post-séisme
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.