Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 06.10.2008 08h24
La Chine dénonce la vente d'armes à Taiwan proposée par les Etats-Unis

La Chine a dénoncé samedi la décision du gouvernement américain de vendre des armes à Taiwan pour un montant de 6,5 milliards de dollars.

Liu Jianchao, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a déclaré que le gouvernement et le peuple chinois s'opposaient fermement à cette action qui a gravement compromis les intérêts chinois et les relations sino-américaines.

Le gouvernement américain, malgré les démarches solenelles répétées de la Chine, a informé le Congrès de son plan de vendre des armes à Taiwan, parmi lesquelles le système antimissile Patriot III, l'hélicoptère Apache, et d'autres équipements.

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères He Yafei a appelé le chargé d'affaires de l'ambassade des Etats-Unis en Chine afin d'exprimer son mécontentement contre l'action des Etats-Unis, selon le porte-parole.

La Chine s'oppose fermement aux ventes d'armes à Taiwan par les Etats-Unis, et cela a toujours été la position constante et claire de la Chine, a-t-il ajouté.

L'accord du gouvernement américain sur la vente d'armes à Taiwan viole les principes établis dans les trois communiqués conjoints entre la Chine et les Etats-Unis, particulièrement le communiqué concernant les ventes d'armes à Taiwan par les Etats-Unis, signé le 17 août 1982, interfère dans les affaires intérieures de la Chine, compromet la sécurité nationale chinoise, et perturbe le développement pacifique des relations entre les deux rives du détroit de Taiwan, a souligné M. Liu.

"Il est naturel que cette action provoque l'indignation du gouvernement et du peuple chinois", a-t-il fait remarquer.

"Nous avertissons sévèrement les Etats-Unis qu'il n'existe qu'une seule Chine dans le monde, et que Taiwan fait partie de la Chine", selon la même source.

Il a ajouté que personne ne pouvait ébranler la ferme volonté du gouvernement et du peuple chinois de sauvegarder la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale et de s'opposer à toute ingérence extérieure, et que personne ne pouvait arrêter les efforts pour développer les échanges entre les deux rives du détroit de Taiwan et ouvrir un nouveau chapitre de paix dans les relations entre les deux parties.

La Chine a appelé les Etats-Unis à reconnaître que cette action avait gravement compromis les intérêts chinois et les relations sino-américaines, a-t-il dit, ajoutant: "Les Etats-Unis doivent tenir leur engagement envers la politique d'une seule Chine, respecter les trois communiqués conjoints entre la Chine et les Etats-Unis, et s'opposer à la prétendue 'indépendance de Taiwan'."

Le ministère chinois de la Défense nationale a par ailleurs publié samedi un communiqué, condamnant l'action des Etats-Unis.

Le porte-parole du ministère Hu Changming a déclaré que la décision des Etats-Unis avait ruiné la bonne atmosphère de coopération qui existait entre les deux forces armées ces dernières années.

Le communiqué indique également que la Chine se réserve le droit de prendre d'autres mesures.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Un vice PM chinois insiste sur la sécurité sur la production
 La Chine redouble d'efforts dans la lutte contre la pauvreté
 Les dirigeants chinois déposent des gerbes au Monument aux héros du peuple lors de la Fête nationale
 Les Chinois célèbrent le 59e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.