Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 31.12.2008 11h07
Chen Shui-bian, accusé de corruption de retour en garde à vue

L'ancien dirigeant de Taiwan Chen Shui-bian est de retour en prison, inculpé de corruption après le verdict, prononcé par le Tribunal du district de Taipei.

Le tribunal a rendu son verdict le matin 30 décembre après une audition qui a duré 12 heures.

Chen Shui-bian est retourné en prison à 3h50 du matin mardi dernier, mais le verdict du tribunal lui a permis de rencontrer son avocat et sa famille.

Le tribunal a annoncé qu'il craint que si Chen Shui-bian est en liberté, il pourrait commettre des crimes graves, pourrait manipuler les témoins et les éléments de preuve, voire même prendre la fuite.

Chen Shui-bian et son épouse ont été inculpés de détournement de 104 millions de nouveaux dollars taiwanais (3,15 millions de dollars) de fonds publics et d'acceptation de pots-de-vin pour une somme de 9 millions de dollars US lors d'une transaction foncière.

Au début de l'audience lundi dernier, l'avocat de Chen Shui-bian a demandé le retrait du juge pour empêcher le déroulement du procès. Mais sa demande a été rejetée.

Le tribunal du district avait décidé à deux reprises de libérer Chen Shui-bian sans caution. Les procureurs ont réussi à contester les verdicts deux fois devant le tribunal supérieur.

Chen Shui-bian a d'abord été inculpé par les procureurs le 12 décembre dernier pour le blanchiment d'argent et des pots-de-vin au cours des 8 années qu'il a passées au pouvoir, et qui ont pris fin en mai dernier. Chen Shui-bian avait été en garde à vue aux fins d'enquête depuis le 12 novembre dernier.

Le Tribunal du district a décidé de le libérer sans caution le 13 décembre mais lui a interdit de quitter l'île. Les procureurs ont appelé à le libérer le 16 décembre et le premier rejet du Tribunal Supérieur a suivi le 17 décembre.

Le deuxième appel a été fait le jeudi dernier, après que le Tribunal du district a de nouveau libéré Chen Shui-bian sans caution le 18 décembre dernier.

Le Tribunal du district a mis Tsai Shou-hsum sur l'affaire. Il préside également l'affaire de corruption, qui concerne l'épouse de Chen Shui-bian.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 L'ancien dirigeant de Taiwan Chen Shui-bian de nouveau en détention pour corruption
 La décision de la Cour locale de Taipei de relâcher Chen est rejetée
 La cour suprême de Taiwan retire sa décision de libérer l'ancien dirigeant de Taiwan Chen Shui-bian
 Les procureurs taïwanais appellent à la libération de l'ex-dirigeant Chen Shui-bian
 L'ancien dirigeant de Taiwan en liberté restreinte après son inculpation pour corruption
 L'ancien leader détenu de Taiwan est d'accord pour renvoyer de l'argent à l'île
 Un ancien dirigeant de Taiwan retourne au centre de détention
 Hospitalisation de l'ancien dirigeant de Taiwan en détention
 La partie continentale chinoise dément que Chen Shui-bian soit "persécuté"
 Chen Shui-bian amené à la Cour locale de Taipei, avec les menottes aux mains
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.