Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 26.02.2009 09h11
La Chine sanctionnera sans rémission la corruption et les actes criminels commis par l'ordinateur

Conformément au projet de loi amendé soumis de nouveau le 25 février au Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale de Chine, la Chine sanctionnera plus sévèrement la concussion, le pot-de-vin et les actes criminels commis par l'ordinateur.

Selon ce projet amendé, les parents et les proches des fonctionnaires qui se servent de leurs liens avec ces derniers pour chercher des intérêts égoïstes illégitimes seront condamnés à une peine supérieure à 7 ans d'emprisonnement dans les cas les plus graves. En outre, la sanction contre le crime de « source douteuse et incapable d'éclaircir des biens colossaux » sera alourdie en passant de 5 à 10 ans.

De nos jours, des hackers utilisent des techniques informatiques pour se procurer des informations d'autrui ou de contrôler de manière illégale l'ordinateur d'autrui. Ils seront passibles de poursuite judiciaire en vertu du nouveau projet de loi. Quant aux établissements bancaires et de télécommunications qui révèlent des informations d'individus, leurs actes seront sanctionnés aussi par la loi.

Source: CRI



Adresse email du destinataire


 La Chine s'oppose à la commémoration du Taiwan Relations Act proposée par des membres du Congrès américain
 Les membres de l'exécutif de la CCPPC se rencontrent pour préparer la conférence annuelle
 Une escouade chinoise de maintien de la paix quitte Beijing pour le Timor-Oriental
 Durant L'Année d'amitié Chine-RPDC, les deux pays souhaitent renforcer leurs relations
 Des législateurs chinois réunis pour délibérer de projets et d'amendements de lois
 Chine: révision du traité d'extradition avec le Mexique
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.