Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 31.03.2009 10h13
Waldner : le Sommet Chine-Europe se tiendra peut-être en mai prochain

La Commissaire Européenne pour les Relations Extérieures Benita Ferrero-Waldner vient de déclarer le 29 mars à Beijing, lors d'une interview accordée à des journalistes, que le 11ème Sommet Chine-Europe, reporté à la suite d'un fâcheux contretemps, pourrait avoir lieu en mai prochain à Prague au moment où la Tchèque assume la présidence tournante de l'Union européenne.

En parlant d'un reportage selon lequel le Ministre tchèque des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg aurait dit le 27 courant que l'Union européenne envisage de rétablir le 20 mai prochain le Sommet Chine-Europe, Benita Ferrero-Waldner a répondu qu'on n'a pas jusqu'à présent une date précise pour ce sommet.

Elle a indiqué que sa présente visite en Chine est non seulement un préparatif en vue de la tenue du Sommet du Groupe des vingt qui aura lieu à Londres, mais qu'elle est également un préparatif pour le sommet en question des dirigeants chinois et européens.

Elle a apprécié à leur juste valeur la visite en début de cette année du Premier Ministre chinois Wen Jiabao à l'Europe et à l'Union européenne et la visite fin de l'année dernière en Chine du Président de la Commission européenne José Manuel Barroso, lesquelles revêtent, selon elle, une grande importance au développement des relations entre l'Europe et la Chine.

Benita Ferrero-Waldner a poursuivi en disant que cette année, il y a plusieurs occasions pour les dirigeants européens et chinois de se rencontrer et d'entamer des dialogues de haut niveau. Et elle a cité comme exemples ses rencontres fructueuses avec le Vice Premier Ministre Li Keqiang et le Ministre des Affaires étrangères Yang Jiechi.

Elle a fait remarquer qu'en dehors de la crise financière, les sujets de dialogue Europe-Chine comprennent entre autres d'autres sujets qui concernent l'intérêt mondial, dont le changement climatique et la sécurité énergétique. Et, a-t-elle ajouté, ces sujets de discussion ne sont plus des problèmes qu'un seul pays pourrait résoudre de façon indépendante, car ils ne pourraient être résolus qu'avec la coopération et l'apport de tous les pays concernés qui devront conjuguer leurs efforts.

Répondant à une question concernant la proposition formulée peu de temps auparavant par le gouverneur de la banque centrale chinoise Zhou Xiaochuan au sujet de l'établissement d'une nouvelle monnaie internationale de réserve, Benita Ferrero-Waldner a dit qu'il est encore tôt pour parler de cela et que les problèmes concernés seront discutés lors du Sommet du G20 qui se tiendra prochainement à Londres.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.