Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 02.04.2009 11h32
Beijing et Paris vont renforcer leurs liens

La Chine et la France ont convenu de rétablir des contacts de haut niveau après les différends qui les divisaient sur Tibet. Les deux nations se sont engagées à coopérer pour lutter contre la crise financière mondiale.

"Les deux parties ont réaffirmé l'importance des relations sino-françaises qui sont disposées à renforcer le partenariat stratégique dans tous les aspects, basé sur le respect mutuel en prêtant l'attention aux intérêts de base de chaque côté", mentionne un communiqué conjoint émis par les ministères des affaires étrangères des deux pays suite à de nombreuses séries d'entretiens.

La Chine a suspendu la plupart des contacts et a annulé un grand sommet avec l'Union européenne en décembre dernier suite à la rencontre du président français Nicolas Sarkozy avec le Dalai Lama.

La déclaration d'hier mentionne que la France reconnaît entièrement "l'importance et la sensibilité de la question concernant le Tibet"et réaffirme que le Tibet est une partie intégrante du territoire chinois.

Ce point de vue, en conformité avec la décision prise par le général Charles de Gaulle, "n'a pas changé et ne sera pas modifiée".

Se basant sur cet esprit et le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres, la France refuse de soutenir toute forme de "l'indépendance du Tibet", est-il mentionné.

"Les deux parties sont prêtes à renforcer la communication et la coordination pour faire face conjointement au défi de la crise financière internationale," mentionne le communiqué.

Les deux parties ont également décidé de s'engager dans des contacts de haut niveau et un dialogue stratégique au moment opportun pour renforcer la coopération bilatérale dans de divers domaines et promouvoir l'harmonie et de la croissance des relations Chine-France, mentionne la déclaration sans entrer en détail.

Les Présidents Hu Jintao et Sarkozy sont attendus au sommet du G20 à Londres aujourd'hui.

La chaîne hongkongaise Phoenix Television a indiqué que l'Ambassadeur chinois en France, Kong Quan, devait se rendre à Londres et "conformément aux usages diplomatiques, le Président Hu rencontrera probablement Sarkozy à l'occasion du sommet".

Xing Hua, chercheur au Centre d'études européennes à l'Institut chinois d'études internationales a déclaré que le communiqué conjoint indique que les relations sino-françaises se sont remises des "dommages graves subies l'année dernière".

Zhao Junjie, chercheur à l'Académie chinoise des sciences sociales, a déclaré qu'il n'a pas trouvé cette déclaration surprenante.

" Le Président Sarkozy a été assailli par les conséquences du ralentissement économique dans le pays et s'est tourné vers la scène internationale pour faire sortir la France du marasme", a-t-il dit.

"Il a des idées tout à fait nouvelles sur la réforme du système financier mondial, la lutte contre le changement climatique, et a un grand besoin de la coopération chinoise.

"Donc, le côté français doit trouver un moyen pour sortir les relations bilatérales de l'impasse", a-t-il dit, en ajoutant qu'il est "fort probable" que les Présidents Sarkozy et Hu se rencontrent pendant le sommet.

"Cela mettra fin aux relations diplomatiques tendues ", a-t-il dit.

Feng Zhongping, directeur des études européennes à l'Institut chinois des relations internationales contemporaines a déclaré après les derniers rebondissements, que la France se serait rendue compte que le non-respect des intérêts de la Chine a également une influence sur les intérêts de l'hexagone.

"Nous espérons que le gouvernement français aura une leçon à tirer de tout cela."

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La première séance de dialogue stratégique et économique entre la Chine et les Etats-Unis prévue en été prochain à Washington
 G20/presse suisse : le plan de relance de Chine donne déjà des résultats positifs
 Hu et Obama désignent les représentants spéciaux pour les mécanismes de dialogue stratégique et économique Chine-Etats-Unis
 Ban Ki-moon à Londres pour le Sommet du G-20
 "La Chine devrait lutter contre le protectionnisme"
 La France réaffirme son opposition à toute indépendance du Tibet
 Obama et Brown d'accord pour des actions mondiales en vue de lutter contre la crise économique
 Merkel et Sarkozy préconisent des mesures concrètes au sommet du G20
 Entretiens entre Obama et Brown avant le sommet du G20
 Les dirigeants du G20 se réunissent à Londres pour un sommet crucial
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.