Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 05.04.2009 13h02
La deuxième flotte d'escorte chinoise part pour la Somalie

La deuxième flotte de navires d'escorte chinois a pris la mer pour le golfe d'Aden et les eaux somaliennes pour remplacer la flotille envoyée plus tôt dans la zone pour effectuer des missions d'escorte à travers les eaux infestées de pirates.

Le Quotidien de l'Armée populaire de libération a publié une interview exclusive accordée par le commandant de la mission, le Contre-amiral Yao Zhilou.

La première flotte chinoise envoyée dans les eaux somaliennes et le golfe d'Aden a escorté plus de 100 bateaux et a porté secours avec succès à trois navires marchands étrangers. Selon M. Yao, bien qu'il s'agisse d'exploits admirables, la piraterie demeure un grave problème dans la région.

La deuxième flotte poursuivra la mission originale. Le destroyer Shenzhen et la frégate Huangshan, accompagnés du navire de ravitaillement Weishanhu de la première flotte, protégeront les bateaux chinois qui naviguent dans la zone. Ils escorteront également les navires internationaux en mission humanitaire. Sur demande, la marine chinoise offrira également son aide aux bateaux étrangers.

La deuxième flotte devrait rencontrer plus de difficultés que la première, a dit M. Yao. La collusion entre les différents gangs de pirates, l'usage croissant de la violence et d'armes lourdes ainsi que les changements de stratégies des pirates ont rendu les missions d'escorte plus dangereuses.

La deuxième flotte devra également affronter le mauvais temps qui sévit actuellement dans la région, dont des vents violents, des tempêtes et des températures élevées.

M. Yao a indiqué que les soldats avaient reçu une formation spéciale pour se préparer et s'adapter aux conditions défavorables.

Plus de 40 navires de 15 pays effectuent actuellement des missions d'escorte dans la région. La deuxième flotte chinoise coopérera avec les autres navires d'escorte en échangeant des informations.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.