Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 24.08.2009 08h12
Chine: un ancien chef de police accusé de corruption

Les autorités chinoises ont ouvert une enquête vendredi sur un ancien chef de police accusé de corruption par 103 policiers dans le district de Huxian de la province du Shaanxi (nord-ouest).

Les policiers du bureau de la sécurité publique de Huxian ont publié un article sur le site Internet Tianya.cn la semaine dernière, accusant leur ancien chef Wen Zhigang d'avoir détourné des fonds destinés à un programme de logement.

Cet article a attiré l'attention d'un grand nombre d'internautes, car il est rare de voir des policiers se plaindre sur Internet.

"Une équipe est arrivée dans le district aujourd'hui pour enquêter sur cette affaire", a déclaré vendredi Duan Yaming, porte-parole du gouvernement de Xi'an, capitale du Shaanxi.

Cette affaire avait déjà fait l'objet d'une enquête. "En août 2008, une enquête avait été lancée mais aucune faute n'avait été découverte", indique un communiqué publié mercredi par le bureau de la sécurité publique de Xi'an.

"Mais suite à la publication de ce nouvel article, nous avons décidé de rouvrir l'enquête", précise le communiqué.

D'après les accusations, Wen Zhigang aurait, il y a plusieurs années, confié à un ami, patron d'une société locale, la construction de logements de policiers, sans lancer d'appel d'offre.

Wen Zhigang aurait détourné plus de 40 millions de yuans (5,9 millions de dollars) versés par les policiers pour la construction des logements.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La fête du yaourt à Lhassa
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
La panne MSN et la sécurité de l'Internet chinois
Les médias occidentaux répètent la tragédie sous forme de farce
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an