100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 21.09.2009 16h49
Le développement de la Chine est une contribution au monde entier, selon le directeur général adjoint de l'Unesco (INTERVIEW)

Le développement de la Chine est une "contribution" au monde entier et tout le monde va en profiter, a déclaré Marcio Barbosa, directeur général adjoint de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), lors d'une interview accordée à l'agence Xinhua, dix jours avant le 60e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, qui tombe le 1er octobre.

"Je suis très attaché à la Chine. Comme vous savez, quand je travaillais dans le gouvernement brésilien, nous avons développé la coopération avec la Chine, qui est certainement très fructueuse", a indiqué M. Barbosa, en référence à la production en commun de satellites par la Chine et le Brésil dans les année 1980.

Interrogé sur la question de savoir quel événement l'a impressionné le plus concernant la Chine, il n'a pas hésité à citer les jeux Olympiques de Beijing. "Si je regarde un peu le passé et aujourd'hui, je peux vous dire que la réalisation des jeux Olympiques, pour moi, c'était le moment le plus important, parce que c'était la possibilité de démontrer au monde la vraie Chine et je pense que c'était un grand succès".

Malgré son absence à la cérémonie d'ouverture des JO, il a pu gagner Beijing quelque jours plus tard pour témoigner le déroulement de cet événement, "Nous avons vu le changement et tous les travaux d'infrastructure que la Chine a développés pour bien réaliser ces jeux. Pour moi, c'était des choses extraordinaires (...) un changement incroyable", a-t-il rappelé.

M. Barbosa a travaillé avec la Chine dans beaucoups de domaines, "Dans la première phase, je travaillais avec une focalisation dans le domaine spatial (au Brésil), mais dès mon arrivée à l'Unesco, j'ai eu la possibilité de faire un suivi très proche des activités du bureau à Beijing de l'Unesco, un bureau très actif qui s'occupe de l'éducation, de la culture et des sciences. Donc aujourd'hui, je connais bien au-delà des activités spatiales, d'autres domaines de la Chine", a-t-il poursuivi.

Parmi de nombreux domaines où l'Unesco et la Chine maintiennent des coopérations très étroites, il a considéré l'édcucation comme l'aspect le plus satisfaisant. "Je pense que les progrès que la Chine a obtenu dans le domaine de l'éducation sont formidables et très importants pour l'Unesco", a indiqué le responsable de l'Unesco, qui a voulu faire partager les résultats et les expériences de la Chine à des pays qui ont connu des difficultés dans ce domaine.

Par ailleurs, il a été impressionné par les efforts déployés par la Chine dans la protection des patrimoines culturels. "Lors de mon dernier voyage en Chine l'année précédente, trois mois après le tremblement de terre, j'ai visité deux sites de patrimoines mondiaux qui ont subi des problèmes. Mais c'était formidable de voir les travaux de réparation engagés par les Chinois même dans des conditions médiocres, ce qui démontre la responsabilité du peuple et les autorités chinois dans la protection de patrimoines", a rappelé M. Barbosa.

A l'occasion du 60e anniversaire de la fondation de la Chine nouvelle, le directeur général adjoint de l'Unesco a tenu à saluer les efforts déployés par la Chine dans le développement.

"Je voudrais féliciter le peuple et les autorités chinois. Certainement, le peuple chinois doit rester fier et content des progrès réalisés par leur pays. C'est vraiment un pays qui a travaillé pendant des années avec un grand enthousiasme et qui a changé le niveau de vie du peuple. Les progrès que nous avons tous observés sont remarquables. Pour moi, c'est pas étonnant, parce que je connais bien la capacité et l'énergie du peuple chinois", a indiqué M. Barbosa, souhaitant que les expériences de la Chine puissent bénéficier à d'autres pays membres de l'Unesco.

Selon M. Barbosa, le développement de la Chine est loin d'être une menace, mais une "contribution" au monde entier. "La Chine fêtera ses 60 ans aujourd'hui, on peut confirmer que c'était une phase de paix, de stabilité et de travail (...) Je souhaite au peuple la continuité de ce type d'actions et de développement, tout le monde va gagner dans le développement de la Chine", a-t-il affirmé.

Il s'est également montré optimiste sur l'avenir de la Chine, "Je pense qu'un pays avec une population de 1,3 milliard a beaucoup d'espoir. Avec l'ouverture du commerce et les conséquences de globalisation, la Chine va même continuer à obtenir des succès au niveau international (...) Mais n'oublions pas la base de tout ça, c'est l'éducation, la qualité de vie du peuple, la détermination et le travail, et vous avez tout. Vous aurez un futur, un horizon qui va donner beaucoup de plaisir et de satisfaction au peuple", a conclu M. Barbosa.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Retour de Liu Xiang
Quatre nouvelles condamnations pour des attaques à la seringue à Urumqi
Les 60 ans de la Chine nouvelle vus par des chiffres
La Chine dépasse pour la première fois les Etats-Unis quant au commerce des articles de luxe
Le PCC adopte une nouvelle mesure pour combattre la corruption