100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 22.09.2009 08h17
Xinjiang/livre blanc: perfectionnement du système de sécurité sociale et de services médicaux

La région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest) a progressivement construit un système important de sécurité sociale et amélioré les services médicaux, indique un livre blanc publié lundi par le Bureau de l'information du Conseil des affaires d'Etat (gouvernement chinois).

Selon ce livre blanc intitulé "Développement et Progrès au Xinjiang", ce système régional de sécurité sociale, permet de garantir les besoins fondamentaux des habitants de la région. Il a pris peu à peu forme depuis la mise en oeuvre de la politique de réforme et d'ouverture à la fin des années 1978.

En 2008, le Xinjiang comptait 799 installations de services communautaires dans les zones urbaines. Environ 9 645 700 habitants étaient couverts par les cinq assurances principales, à savoir l'assurance de pension de base, l'assurance chômage, l'assurance maladie, l'assurance accidents du travail et l'assurance maternité.

Fin 2008, un total de 638 0000 résidents urbains recevaient une allocation de minimum vital offerte par le gouvernement. Les hébergements sociaux de différents types disposaient de 19 000 lits, prenant soin de 14 000 personnes.

Par ailleurs, les 1 310 000 agriculteurs et éleveurs qui vivent dans une extrême pauvreté, (sous le seuil de 700 yuans de revenu annuel par personne), ont bénéficié en 2008 de subventions, grâce à l'introduction en juillet 2007, d'une allocation de minimum vital destinée aux zones rurales.

A la fin de 2007, la région a mis en place un éventail de services médicaux couvrant chaque ville, district et village. L'année 2008, le gouvernement a investi 310 millions de yuans en assistance médicale au profit de 2 164 000 usagers, dont 938 000 ont reçu soins médicaux et 1 226 000 ont participé au programme de l'assurance médicale ou à celui des soins médicaux coopératifs.

Le développement économique n'est pas équilibré dans une région aussi grande, indique le livre blanc. Depuis la deuxième moitié des années 1980, le gouvernement local a lancé une grande campagne de lutte contre la pauvreté, visant à assurer une aide fondamentale envers la population rurale la moins favorisée, avec un effort à la fois sur l'économie et la culture.

Pendant la période 1978 - 2008, le Xinjiang a connu une diminution de sa population défavorisée, passée de 5,32 millions de personnes à 2,53 millions de personnes, et une amélioration remarquable des conditions de vie et de travail.

Ces dernières années, l'Etat a mis un accent sur la lutte contre la pauvreté dans le sud de la région. De 2001 à 2007, 78% des fonds centraux ou locaux consacrés à la réduction de la pauvreté, au soutien à l'activité et aux crédits à taux bonifiés, et 70% des programmes de la lutte contre la pauvreté, ont été placés dans cette partie du Xinjiang.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Retour de Liu Xiang
Quatre nouvelles condamnations pour des attaques à la seringue à Urumqi
La Chine dépasse pour la première fois les Etats-Unis quant au commerce des articles de luxe
Le PCC adopte une nouvelle mesure pour combattre la corruption
Développement du Grand Paris : un projet qui comblera le rêve des Français