100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 28.09.2009 10h05
La politique ethnique de la Chine ne changera pas (ministre)

La politique générale de la Chine vis à vis ses ethnies ne changera pas, mais s'adaptera aux situations nouvelles, a déclaré dimanche Yang Jing, ministre de la Commission nationale des Affaires ethniques.

Le ministre s'exprimait lors d'une conférence de presse à l'issue de la publication du livre blanc intitulé "La Politique ethnique de la Chine et la Prospérité et le Développement communs de tous les groupes ethniques".

Wu Shimin, vice-ministre de la commission, a indiqué lors de la même conférence de presse que la Chine renforcerait ses mesures ethniques pour faciliter le développement des régions autonomes.

"Un des objectifs importants de notre politique ethnique est de développer l'économie dans les régions autonomes ethniques, car elles sont toujours à la traîne des autres provinces et des municipalités du pays, malgré des années de développement rapide", a-t-il souligné, soulignant que des efforts seraient faits pour améliorer les conditions de vie des populations d'ethnies minoritaires.

Le vice-ministre a également annoncé que le gouvernement allait renforcer les systèmes juridiques dans les régions autonomes.

"L'autonomie ethnique régionale est un système légal important. La Constitution du pays et l'esprit de la loi seront mieux représentés dans la croissance de ces régions autonomes", a souligné Wu Shimin.

Depuis la fondation de la République populaire de la Chine, 56 groupes ethniques ont été identifiés et confirmés par le gouvernement central.

La Chine compte cinq régions autonomes, 30 préfectures autonomes, et 120 districts ou bannières autonomes pour les ethnies minoritaires.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois avance une proposition en cinq points pour un monde plus sûr
Justine Henin de retour
La Chine est un nouveau modèle de développement pour le monde
La Chine est une vraie ami de l'Afrique et elle n'a jamais pensé à s'emparer de ses ressources naturelles
La rencontre Hu Jintao-Nicolas Sarkozy axée sur trois sujets importants