100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 06.11.2009 15h47
Une dizaine de hauts fonctionnaires d'Etat déchus de leur poste pour infractions à la loi et aux règles disciplinaires

Une campagne anticorruption violente, impétueuse et de grande envergure a été lancée en Chine depuis le début de cette année et une dizaine de hauts cadres d'Etat, à l'échelon provincial ou ministériel, ont été déchus successivement de leur poste. On remarque parmi eux Xu Zongheng, ancien secrétaire adjoint du Comité du Parti communiste chinois (PCC) de la Municipalité de Shenzhen, Zheng Shaodong, ancien membre du Comité du PCC du Ministère de la Sécurité publique et ancien Ministre assistant, Wang Huayuan, ancien Secrétaire de la Commission de contrôle de la Discipline du Comité du PCC de la Province du Zhejiang et Chen Shaoji, ancien Président du Comité de la CCPPC (Conférence consultative politique du Peuple chinois) de la Province du Guangdong. Ces hauts fonctionnaires d'Etat et du Parti ont tous, sans exception, enfreint des lois et des règles disciplinaires et font l'objet actuellement d'enquêtes et d'examens de la part de l'organisation. La chute successive de ces hauts fonctionnaires d'Etat montre la résolution inébranlable et le courage infaillible du Comité central du PCC dans la lutte contre la corruption et la dépravation.

Voici ci-dessous la liste des hauts fonctionnaires de l'Etat et du Parti qui ont été déchus de leur poste depuis le début de cette année :


Huang Yao : ancien Président du Comité de la CCPPC de la Province du Guizhou, Huang Yao est soupçonné d'avoir transgressé gravement des règles disciplinaires et il fait l'objet actuellement l'objet d'une enquête de la part de l'organisation.

- Chine: enquête du PCC sur l'ancien président provincial de la CCPPC du Guizhou



Song Yong : ancien Vice Président du Comité de l'Assemblée populaire de la Province du Liaoning, Song Yong est suspecté d'avoir enfreint gravement des règles disciplinaires et il fait l'objet actuellement l'objet d'une enquête de la part de l'organisation.



Li Tangtang : ancien Vice Président du gouvernement populaire de la Région autonome Hui du Ningxia, Li Tangtang est soupçonné d'avoir violé gravement des règles disciplinaires et il fait l'objet actuellement l'objet d'une enquête de la part de l'organisation.




Sun Yu : ancien Vice Président du gouvernement populaire de la Région autonome Zhuang du Guangxi, Sun Yu a été condamné le 31 août 2009 à dix huit de prison ferme et à la confiscation de biens personnels d'un million de yuans Renminbi.

- Chine: un ancien vice-président du Guangxi condamné à 18 ans de prison pour corruption




Kang Rixin : ancien Secrétaire du Groupe du Parti et Directeur Général de China Nuclear Engineering & Construction (Group) Corporation, Kang Rixin est soupçonné d'avoir enfreint gravement des règles disciplinaires et il fait l'objet actuellement l'objet d'une enquête de la part de l'organisation.

- Le directeur général de la CNNC fait l'objet d'une enquête disciplinaire

- Nucléaire: enquête disciplinaire sur le directeur général de la CNNC



Pi Qiansheng : ancien membre permanent du Comité du PCC de la Municipalité de Tianjin et Secrétaire du Comité de travail du Parti et Directeur de la Commission d'exploitation du nouvel Arrondissement Binghai, Pi Qiansheng, suspecté d'avoir violé gravement des lois et des règles disciplinaires, fait l'objet depuis juin dernier d'une enquête de la part de la Commission centrale de Contrôle de la Discipline du PCC qui s'est saisi de son affaire.



Zhu Zhigang : ancien membre du Comité permanent, ancien Vice Président de la Commission des Affaires financières et économiques et ancien Président du Comité des Affaires budgétaires de l'Assemblée populaire nationale (APN), Zhu Zhigang, soupçonné d'avoir transgressé gravement des lois et des règles disciplinaires, fait l'objet d'une enquête de la part de la Commission centrale de Contrôle de la Discipline du PCC qui s'est saisi de son affaire.

- La Chine a traité en juin 4 affaires de corruption impliquant de hauts officiels

- Deux députés de l'APN exclus pour violation des lois




Chen Tonghai : ancien Directeur général de Sinopec group et ancien Président de Sinopec Company Limited, Chen Tonghai, qui s'est fait graisser la patte en recevant des pots de vin de 200 millions de yuans RMB, a été condamné le 16 juillet 2009 à la première instance à la peine de mort avec deux ans de sursis.

- L'ex-président de Sinopec condamné à mort avec sursis pour corruption




Xu Zongheng : ancien Maire de la Municipalité de Shenzhen, Xu Zongheng, suspecté d'avoir enfreint gravement des règles disciplinaires, fait l'objet d'une enquête menée depuis juin dernier.

- Chine: deux députés exclus de l'APN

- Le maire de Shenzhen limogé pour "sérieuse violation de la discipline"




Chen Shaoji : ancien Président du Comité de la CCPPC et ancien Secrétaire Adjoint du Comité du PCC de la Province du Guangdong, Chen Shaoji, soupçonné d'avoir violé gravement des règles disciplinaires, fait l'objet actuellement du «shuanggui» (une mesure disciplinaire interne du PCC à l'encontre de ses membres cadres qui ont enfreint des lois et des règlements et qui seront détenus dans un endroit désigné pour subir, dans un temps déterminé, des interrogations avant d'être virés de leur poste ) et il sera par la suite relevé de ses fonctions.

- Enquête sur deux officiels de haut rang du Parti suspectés de corruption




Wang Huayuan : ancien Secrétaire de la Commission de contrôle de la Discipline du Comité du PCC de la Province du Zhejiang, Wang Huayuan, suspecté d'avoir transgressé gravement à des règles disciplinaires, fait l'objet actuellement du « shuanggui » et il sera relevé par la suite de ses fonctions.

- Enquête sur deux officiels de haut rang du Parti suspectés de corruption




Mi Fengjun : ancien Vice Président de l'Assemblée populaire et ancien membre permanent du Comité du PCC de la Province du Jilin et ancien Secrétaire du Comité du PCC de la Municipalité de Changchun, Mi Fengjun, soupçonné d'avoir reçu des pots de vin, d'avoir transgressé la réglementation en autorisant l'affectation de terres, de mener une vie de débauche et de plaisirs charnels et de fréquenter des prostituées depuis de longues années, a été exclu du PCC depuis mars 2009 et a été démis de tous ses fonctions au sein du gouvernement et du Parti.

- La Chine admet que la corruption demeure un grave problème dans certaines régions




Zheng Shaodong : ancien membre du Comité du PCC ancien Ministre assistant du Ministère de la Sécurité publique, Zheng Shaodong, impliqué dans l'affaire Huang Guangyu (Huang Guangyu était l'ancien Président du Groupe Gome d'appareils électroménagers), a fait l'objet en janvier 2009 du « shuanggui » et a été démis par la suite de ses fonctions.

- Enquête sur deux officiels de haut rang du Parti suspectés de corruption

- La Chine a traité en juin 4 affaires de corruption impliquant de hauts officiels




Wang Yi : ancien Vice Gouverneur de China Development Bank (CDB) et ancien Vice Président de China Securities Regulatory Commission (CSRC), Wang Yi, soupçonné de s'est laissé corrompre en acceptant des pots de vin, a été arrêté le 22 janvier 2009.




Liu Zhihua : ancien Maire Adjoint de la Municipalité de Beijing, Liu Zhihua, accusé de mener une vie de débauche et de plaisirs charnels avec sa maîtresse et de recevoir des pots de vin considérables, a été condamné en dernière instance à la peine de mort avec deux ans de sursis.

- Chine: rejet de l'appel d'un ancien maire adjoint de Beijing condamné à mort

- L'ancien vice-maire de Beijing fait appel de sa condamnation à mort

- Un ancien vice-maire de Beijing condamné à mort pour corruption

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Mattias Ekstrom remporte la Course des Champions
Grippe A/H1N1: décès d'un Russe à Beijing
Faire exploser la bulle immobilière chinoise
Un parc Disneyland à Shanghai : qui va payer pour la flambée des prix fonciers ?
ChiNext sera t-il une réussite ou une catastrophe ?
Suspicion autour de la surchauffe immobilière dans plusieurs villes chinoises
Le déséquilibre économique mondiale est-il dû aux exportations chinoises ?