100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 12.11.2009 08h06
Ambassadeur américain: la visite d'Obama consolidera les relations Etats-Unis-Chine

La visite en Chine du président américain Barack Obama, prévue du 15 au 18 novembre, devrait renforcer les relations sino-américaines, a déclaré mercredi l'ambassadeur des Etats-Unis en Chine, Jon Huntsman.

Lors d'une conférence de presse à Beijing, Huntsman a indiqué qu'Obama s'entretiendrait avec les dirigeants chinois à propos de questions politiques et diplomatiques telles que l'économie internationale, le libre-échange, la sécurité régionale, l'énergie propre et le changement climatique, sujets qui sont "au coeur de cette visite".

La visite d'Obama en Chine, la première depuis sa prise de fonction, permettra de "poursuivre, faire progresser et solidifier les relations bilatérales les plus importantes du monde".

Selon l'ambassadeur américain, Obama souhaite également découvrir la culture chinoise en marge de sa visite présidentielle, et aura l'occasion de visiter la Grande Muraille et la Cité interdite.

Après avoir participé au sommet de l'APEC à Singapour, Obama arrivera dimanche à Shanghai, accompagné de la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, du secrétaire au Commerce Gary Locke, du secrétaire à l'Energie Steven Chu, ainsi que du représentant pour le Commerce international Ron Kirk.

Les différends, tels que les récents conflits commerciaux, sont inévitables compte tenu de l'important engagement économique qui lie les deux pays, a fait remarquer Huntsman, mais les deux parties doivent résoudre leurs problèmes de façon appropriée.

"Il ne faut pas s'attendre à ce que des relations d'une telle ampleur se déroulent librement et sans aucun problème". Face aux conflits, les deux côtés doivent "établir un système basé sur des règles puis rechercher des solutions", a-t-il souligné.

"Grâce au développement de nos relations ces trente dernières années, nous pouvons désormais gérer les défis commerciaux sans empoisonner ou affecter l'ensemble de nos relations bilatérales", a conclu l'ambassadeur américain.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Liu Xiang passe facilement les qualifications pour la finale du 110 mètres haies
Le président chinois rencontre le chef de l'Etat malaisien pour discuter des relations bilatérales
France : réchauffement timide de l'industrie, mais beaucoup de soucis encore
Les répercussions de l'affaire Jean Sarkozy
L'Occident n'est pas qualifié pour demander à l'Afrique de se méfier de la Chine
Le voyage du président Obama en Chine fait souffler un vent nouveau
La 'culture chinoise' aux yeux d'un étranger