100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 25.11.2009 07h54
La Chine condamne le massacre d'otages dans le sud des Philippines

La Chine condamne le massacre d'au moins 37 personnes prises en otage par des hommes armés dans le sud des Philippines, a déclaré mardi Qin Gang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'une conférence de presse.

"La Chine est choquée par l'incident, et nous le condamnons", a indiqué Qin Gang. Il a également exprimé la sincère sympathie du gouvernement chinois envers les familles des victimes.

Ces personnes ont été tuées lundi après-midi à Maguindanao dans le sud des Philippines.

Elles faisaient partie d'un groupe d'au moins 40 journalistes et partisans du maire adjoint de la ville de Buluan, Ismael Mangudadatu. Lors de l'attaque, elles étaient en route pour enregistrer la candidature du maire adjoint au poste de gouverneur de Maguindanao à l'élection en mai 2010.

Après le massacre, la présidente des Philippines, Gloria Macapagal-Arroyo, a déclaré mardi l'état d'urgence dans trois provinces méridionales de Mindanao.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine réfute les accusations des Etats-Unis de cyberespionnage et de manipulation de la monnaie
Chine: 139 mineurs pris au piège lors d'un coup de grisou (nord-est)
Paris discute de projets de nouveau métro
Match France-Eire : pourquoi on s'en prend seulement à Thierry Henry ?
Un président pour l'Union européenne, une bonne nouvelle pour les relations avec la Chine
Le football africain connaît un essor prodigieux
Mondial 2010 : la « Main de Dieu » de Thierry Henry offre la qualification à la France, mais elle encoure la réprobation publique