100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 15.01.2010 07h50
Chine : un ancien vice-président de la Cour populaire suprême traduit en justice pour corruption

L'ancien vice-président de la Cour populaire suprême de Chine Huang Songyou a été traduit en justice pour corruption, jeudi dans la province septentrionale du Hebei.

Huang Songyou, âgé de 52 ans, est accusé d'avoir reçu des pots-de-vin de plus de 3,9 millions de yuans (574 000 dollars) entre 2005 et 2008 lorsqu'il était vice-président de la Cour populaire suprême, a annoncé le parquet municipal de Langfang.

Il est également accusé d'avoir détourné 1,2 million de yuans de fonds en 1997 quand il était président du Tribunal populaire intermédiaire de la ville de Zhanjiang, dans la province méridionale du Guangdong, a ajouté le parquet de Langfang.

Huang Songyou, originaire de la province du Guangdong, était devenu vice-président de la Cour populaire suprême en 2002.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'industrie chinoise de l'aviation civile a réalisé la meilleure performance mondiale en 2009
Pose de la première pierre de la base de recherches sur les moteurs d'avion gros porteurs chinois
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »
Il est important pour les commerçants chinois en France d'observer la loi et de ne pas commettre d'infractions aux règlements