100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 20.01.2010 08h38
Le PM chinois appelle à l'accélération de la restructuration économique

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a appelé mardi à accélérer la transformation du mode de développement économique en maintenant une croissance économique continue et relativement rapide, lors d'une session plénière du Conseil des affaires d'Etat (gouvernement chinois).

A cette occasion a été discuté un avant-projet de rapport d'activité du gouvernement, qui sera soumis à la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois).

Le gouvernement doit renforcer le contrôle macro-économique et traiter sérieusement la relation entre le maintien d'un développement économique continu et relativement rapide, la restructuration économique et la gestion des anticipations d'inflation, dans le but de créer les conditions favorisant la transformation du mode de développement, a indiqué le Premier ministre.

Cette année, le gouvernement restera attaché à sa politique d'augmentation de la demande intérieure pour stimuler la consommation du public et optimiser la structure des investissements, a affirmé le Premier ministre chinois.

La Chine doit réaliser "des progrès substantiels" dans la transformation du mode de développement économique, en continuant à promouvoir la rénovation des industries clés, en encourageant les industries stratégiques émergentes, en accélérant le développement du secteur des services et en améliorant plus généralement la qualité et la compétitivité de l'économie nationale, a souligné Wen Jiabao.


[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine défend ses droits légitimes en mer de Chine orientale
Le Canada rapatrie un suspect recherché en Chine
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »