100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 20.01.2010 09h05
La Chine indique que Google n'est pas une exception à la loi

Ma Zhaoxu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a déclaré mardi qu'il n'y aurait "pas d'exception" pour Google face aux lois chinoises et que la société devait assumer ses responsabilités sociales.

"Les entreprises étrangères en Chine doivent observer les lois et réglementations du pays, respecter les intérêts publics du peuple chinois, la culture chinoise, ainsi que ses us et coutumes, et assumer les responsabilités qui en découlent vis à vis de la société", a indiqué le porte-parole lors d'une conférence de presse.

"Il n'y aura pas d'exception pour Google", a-t-il affirmé.

Il s'exprimait une semaine après que Google ait annoncé son retrait possible de la Chine, en raison des mesures adoptées par le gouvernement chinois et des attaques non identifiées visant ses services en Chine.

Ma Zhaoxu a souligné que l'Internet chinois était ouvert et fonctionnait en accrod avec les lois.

La Chine dispose du nombre d'internautes le plus important dans le monde et elle encourage l'utilisation et le développement de l'Internet, a-t-il fait remarquer.

Selon lui, la Chine va continuer à créer un environnement favorable aux investissements des entreprises étrangères, dont les entreprises Internet, et à protéger leurs droits légitimes.

"La Chine accueille à bras ouverts les investisseurs étrangers qui viennent faire des affaires sur son territoire et respectent la loi", a indiqué le porte-parole.

En réponse à une question sur les cyberattaques, il a affirmé que la Chine était elle-même victime d'attaques informatiques.


[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine défend ses droits légitimes en mer de Chine orientale
Le Canada rapatrie un suspect recherché en Chine
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »