100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 25.01.2010 13h09
L'accusation contre le gouvernement chinois sur les cyberattaques est sans fondement

La Chine a exprimé sa forte opposition face à l'accusation contre le gouvernement concernant les récentes cyberattaques. Elle s'est engagée en même temps à renforcer sa coopération avec la communauté internationale pour lutter contre les crimes liés à Internet.

"L'accusation contre le gouvernement chinois concernant sa prétendue participation dans des cyberattaques, que ce soit de façon directe ou indirecte, est sans fondement et vise à dénigrer la Chine. Nous nous y opposons fermement", a déclaré un porte-parole du ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information, lors d'une interview exclusive accordée à l'agence Xinhua (Chine Nouvelle).

"La politique de la Chine concernant la sécurité informatique sur Internet est transparente et constante", a-t-il souligné.

La sécurité sur Internet constitue une préoccupation mondiale qui exige des efforts coordonnés de la part de tous. La Chine est disposée à renforcer sa coopération avec les autres pays et à apprendre de leurs expériences en la matière, a ajouté le porte-parole.

Il a fait ces remarques après que Google ait annoncé il y a deux semaines qu'il envisageait de quitter la Chine en raison de désaccords avec les politiques du gouvernement et des attaques non identifiées contre les services de Google en Chine.

"La Chine est en fait la plus grande victime de cyberattaques, l'Internet chinois étant sous la menace constante des pirates et des virus", a fait savoir le porte-parole.

Des statistiques officielles montrent qu'un million d'adresses IP sont contrôlées par des sources étrangères et le nombre de sites Internet piratés a dépassé 42 000 l'année dernière.

Le ver informatique Conficker a affecté 18 millions d'ordinateurs par mois en 2009, un record mondial pendant cette période, représentant 30% des sites affectés.

Selon la Société d'Internet de Chine, le nombre de cyberattaques venant de l'étranger a affiché une croissance annuelle de 148% en 2008.

Les cyberattaques affectent non seulement un grand nombre d'internautes mais aussi les secteurs des finances, des transports et de l'énergie, perturbant le développement économique et la vie des habitants, a noté le porte-parole.

Selon lui, le gouvernement chinois a publié plusieurs réglementations et lancé nombreuses campagnes contre les cyberattaques.

Un millier d'incidents informatiques ont été traités en 2009 par l'Equipe technique nationale de réponse d'urgence du réseau informatique, afin d'éviter des pertes économiques de nombreux sites d'e-commerce et de banques.

La Chine a participé à plusieurs exercices sur la sécurité sur Internet organisés par les pays de l'ASEAN et a signé des pactes de coopération avec les pays membres d'organisations régionales en Asie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Trois responsables du football chinois entendus par la police
Entretien entre le président chinois Hu Jintao et son homologue autrichien Heinz Fischer
Secours à Haïti sinistré : la Chine la plus rapide, les Etats-Unis les plus fortes et la France la plus nombreuse
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde