100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 08.02.2010 16h36
Les nouveaux avantages réels aux agriculteurs chinois prévus dans le document n°1 2010 du Comité central du PCC

Le document n°1 du Comité central du Parti, publié le 31 janvier 2010, a pour thème de « renforcer le développement planifié des régions urbaines et rurales et consolider davantage les bases du développement de l'agriculture et des régions rurales ». Ce programme contient de nouvelles mesures destinées au renforcement des piliers du développement de l'agriculture et des régions rurales, ainsi que du potentiel de développement. Ces nouvelles mesures profiteront en priorité aux centaines de millions d'agriculteurs dans divers secteurs sociaux tels que l'emploi, la sécurité sociale, l'éducation et contribueront ainsi à l'amélioration de leur niveau de vie.

Soutien financier en faveur des régions rurales

Le document n°1 stipule qu'il faut « augmenter sans cesse les investissements dans Sannong, à savoir l'agriculture, les régions rurales, les agriculteurs, conformément à l'exigence de maintenir ‘l'accroissement soutenu du montant des investissements et la hausse stable de leur proportion' ». « Cela signifie que les investissements du gouvernement chinois en faveur des régions rurales entreront dans une nouvelle époque institutionnelle. Désormais, les investissements dans l'agriculture, les régions rurales et pour les agriculteurs s'accroîtront dans des proportions plus importantes », a déclaré un responsable du groupe de rédaction du document.

Les termes « Maintenir l'accroissement soutenu du montant des investissements et la hausse stable de leur proportion » ont une signification importante, selon Chen Xiwen, directeur adjoint du groupe dirigeant chargé du travail rural au Comité central du Parti. « Ces dernières années, le montant des investissements du gouvernement dans Sannong a toujours augmenté plus ou moins, mais il est possible que leur proportion ait baissé certaines années. Le fait que le document n°1 de cette année exige non seulement ‘l'accroissement du montant, mais aussi la hausse de la proportion, montre une plus grande intensité dans l'effort en faveur des régions rurales », a expliqué M. Chen.

Les subventions du budget central vers le secteur céréalier, les moyens de production agricole, les semences de qualité, ainsi que l'acquisition de matériel agricole se sont élevées à 123,08 milliards de yuans en 2009, soit un accroissement de 19,4 % par rapport à l'année précédente. Selon les prévisions du ministère des Finances, les dépenses du budget central consacrées au Sannong ont atteint 716,14 milliards de yuans, une augmentation de 120,59 milliards de yuans (20,2 %) par rapport à l'année précédente. D'ailleurs, les investissements lancés par le budget local dans Sannong ont aussi augmenté sans cesse pour créer un nouveau record historique.

« Trois priorités » sont formulées dans le document. Dans le cadre des dépenses financières, une priorité est donnée au soutien du développement de l'agriculture et des régions rurales ; en matière d'investissements en biens immobilisés inclus dans le budget, la priorité aux infrastructures agricoles et aux ouvrages concernant le bien-être du peuple ; les bénéfices issus des cessions de terrain sont en priorité utilisés à l'exploitation de terres agricoles et à la construction d'infrastructures rurales. Par ailleurs, le document comprend les mesures suivantes : l'élargissement du champ bénéficiant des subventions aux pommes de terre, le lancement des subventions aux semences de qualité d'orge du Tibet, l'application à l'essai des subventions aux semences de qualité d'arachide, l'intégration de la sylviculture, de l'élevage, de la lutte contre la sécheresse, de l'équipement mécanique pour l'économie d'eau dans les domaines subventionnés.

Lancement de nouvelles mesures destinées à l'amélioration du bien-être des ruraux

Le document comprend une série de nouvelles mesures pour l'amélioration du bien-être de la population rurale afin de réduire les écarts entre les villes et les campagnes dans les secteurs sociaux : la rénovation des réseaux électriques dans les régions rurales, l'encouragement des travailleurs migrants rentrés chez eux et des paysans à la création d'entreprises de proximité, ou encore l'application renforcée du programme sur la vente subventionnée d'appareils électroménagers, d'automobiles et de motos au profit des populations rurales.

Ces dernières années, la Chine s'est livrée à un développement renforcé et général des infrastructures rurales hydrauliques, électriques, routières, de gaz, de télécommunication, etc. La construction d'une grande quantité d'ouvrages programmés en faveur du bien-être des populations rurales avance de manière stable afin que de plus en plus de paysans bénéficient des services publics semblables à ceux des citadins.

Une série de chiffres reflètent l'efficacité des mesures destinées à l'amélioration du bien-être des ruraux. En 2009, les dépenses du budget central destinées au développement des secteurs sociaux ruraux tels que la santé, l'éducation, la sécurité sociale et la culture ont atteint 269,32 milliards de yuans. Le problème d'accès à l'eau potable a été résolu pour soixante millions de ruraux. 300 000 km de routes ont été construites ou rénovées dans les régions rurales. Le système de garantie du minimum vital pour la vie rurale a été étendu à 46,31 millions de personnes fin 2009, avec une augmentation du montant minimal. Le nouveau système rural d'assurance-vieillesse a été appliqué à titre d'essai dans 320 districts. Enfin, à partir du deuxième semestre 2009, l'État a exonéré les élèves de familles rurales défavorisées des frais de scolarité dans les écoles secondaires professionnelles publiques.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Plus de « bol de fer » pour les fonctionnaires de Shenzhen
Participation de Hu Jintao à un spectacle en faveur de vétérans militaires chinois
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?
En dépit de sa puissance économique montante, la Chine reste lucide
Quand la construction d'une résidence a des relents d'histoire ancienne...
Les exportations chinoises profitent au monde entier