100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 20.02.2010 08h14
La Chine appelle les Etats-Unis à sauvegarder les relations bilatérales après la rencontre Obama-dalaï lama

La Chine a demandé vendredi matin aux Etats-Unis de prendre des mesures concrètes pour maintenir le développement sain des relations bilatérales après la rencontre entre le président américain Barack Obama et le dalaï Lama.

Les Etats-Unis se sont obstinés à organiser une rencontre entre Obama et le dalaï lama, malgré les protestations répétées de la Chine, a annoncé Ma Zhaoxu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, dans un communiqué.

"La décision américaine viole les normes gouvernant les relations internationales et va à l'encontre des trois communiqués conjoints sino-américains et de la déclaration commune sino-américaine", a-t-il indiqué.

Cette rencontre s'oppose également à l'engagement répété des Etats-Unis de reconnaître le Tibet comme partie intégrante de la Chine et de refuser tout soutien à "l'indépendance du Tibet", a poursuivi le porte-parole.

Il a demandé aux Etats-Unis de prendre en considération la position de la Chine, de prendre des mesures immédiates pour traiter les conséquences négatives de cette rencontre et de cesser de tolérer et de soutenir les forces séparatistes anti-chinoises qui cherchent à obtenir "l'indépendance du Tibet".

Les Etats-Unis doivent cesser de s'ingérer dans les affaires intérieures de la Chine et prendre des mesures concrètes pour maintenir le développement sain et constant des relations entre les deux pays, a-t-il ajouté.

Obama a rencontré le dalaï lama jeudi dans la salle des Cartes de la Maison Blanche.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
Le tirage du Quotidien du Peuple atteint plus de 2,4 millions d'exemplaires
Obama envoie un message erroné
C'est une erreur que de traiter la Chine en ennemi
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité