100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 14.03.2010 10h29
Un député à l'APN appelle à normaliser les sanctions contre les fonctionnaires corrompus

Zhang Liyong, député à l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois), a déclaré samedi que la Chine devait davantage normaliser les sanctions à l'encontre des fonctionnaires corrompus, afin de mieux sauvegarder la justice.

Selon lui, le Code pénal doit stipuler des sanctions précises à l'encontre des fonctionnaires recevant des pots-de-vin de plus de 100 000 yuans (14 640 dollars).

L'actuelle loi stipule qu'ils peuvent être condamnés à une peine de prison de plus de dix ans, à la prison à perpétuité ou même à la peine capitale.

Cependant, elle ne précise pas la peine à laquelle doivent être condamnés les fonctionnaires en fonction de la sommes différente des pots-de-vin.

"La loi laisse trop d'espace aux juges", a-t-il estimé.

Ce problème doit être traité, car il est très courant que les fonctionnaires corrompus reçoivent des pots-de-vin d'une valeur de plus de 100 000 yuans, a-t-il ajouté.

Sessions de l’APN et de la CCPPC 2010

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine soutient totalement l'Accord de Copenhague
La Chine est capable de réaliser son objectif de réduction des émissions polluantes
La Chine doit-elle déplacer ailleurs le « Made in China » ?
Modèle ou pas, la Chine suit sa propre voie
Polémique en France après le passage dévastateur de la tempête Xynthia
Pourquoi l'Occident force-t-il la réévaluation du renminbi ?
Cessez de regarder la Chine avec des oeillères !