100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 31.03.2010 16h44
Chine : le gouvernement central accordera davantage de soutien au Xinjiang

Le gouvernement central chinois s'est engagé mardi à accorder davantage de soutien à la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest), afin d'y réaliser prospérité et stabilité.

Lors d'une réunion sur le développement du Xinjiang, tenue les 29 et 30 mars à Beijing, le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang et le haut responsable Zhou Yongkang ont appelé à une collaboration entre les ministères du gouvernement central, plusieurs provinces et municipalités et le gouvernement régional du Xinjiang, afin d'y construire une société modérément aisée d'ici dix ans.

Le développement et la stabilité du Xinjiang traversent actuellement une phase critique, a indiqué Li Keqiang, avant d'ajouter que le soutien national à la région contribuerait à son développement ainsi qu'à la paix et au maintien de l'ordre.

Il a demandé aux autorités compétentes d'établir un mécanisme de soutien efficace dans les domaines des technologies, des finances, du personnel et de la gestion, en vue d'améliorer les conditions de vie des habitants, en particulier sur le logement, l'emploi et l'éducation.

Li Keqiang, également membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a annoncé que l'ensemble de ce programme de soutien serait mis en place au Xinjiang en 2011, après un an de recherches.

Il a appelé les responsables du Xinjiang à améliorer le mode de développement de la région grâce à l'innovation et à faciliter la collaboration avec les partenaires.

Depuis octobre dernier, plus de 500 responsables de 64 administrations ont été envoyés dans des bourgs, villages, écoles et entreprises du Xinjiang pour recueillir les opinions des habitants concernant l'amélioration des conditions de vie et l'unité ethnique.

Le gouvernement central organisera une conférence de travail sur le Xinjiang au premier semestre pour mettre en place des mesures concrètes afin de réaliser un développement rapide et une stabilité constante dans la région.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine "inquiète" après des échanges de tirs entre la RPDC et la RC
La Chine souhaite voir des relations saines avec le Japon (MAE)
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?
S'internationaliser peut parfois être une affaire délicate
Le sentiment de bonheur personnel est aussi de la responsabilité du gouvernement
La tension monte après les échanges d'artillerie entre les deux Corées
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?