100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 03.04.2010 09h21
Dai Bingguo appelle à des dialogues francs avec les partis politiques américains

Le conseiller d'Etat chinois Dai Bingguo a appelé vendredi à des dialogues francs entre les partis politiques chinois et américains, afin de renforcer les relations bilatérales à long terme.

Il a fait ces remarques lors d'une rencontre avec une délégation américaine bipartite dirigée par Madeleine Albright, ancienne secrétaire d'Etat américaine, et Richard Williamson, ancien secrétaire d'Etat adjoint américain.

"La visite de la délégation américaine annonce un nouveau chapitre dans les échanges interpartites entre la Chine et les Etats-Unis et constitue un nouveau moyen d'établir des relations positives, coopératives et globales au 21e siècle", a fait savoir Dai Bingguo.

Il a rencontré la délégation américaine de 18 membres suite à un dialogue de haut niveau entre la délégation et le Parti communiste chinois (PCC) mercredi à Beijing.

Albright a déclaré que le dialogue avait été fructueux et espère que ce mécanisme d'échanges pourra continuer.

Elle a ajouté que le dialogue se basait sur les principes d'égalité et de respect mutuel et visait à approfondir la compréhension et la coopération.

Williamson a pour sa part déclaré que le dialogue profitait au renforcement de la confiance entre les deux pays et a appelé à davantage d'échanges entre les partis politiques.

C'est également la première fois que les deux partis politiques américains envoient une délégation conjointe en Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle à une coopération antiterroriste suite aux attentats en Russie
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image