Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 06.05.2010 09h09
Chine : Zhou Yongkang salue les casques bleus chinois de retour d'Haïti

Zhou Yongkang, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a rencontré mercredi les 126 membres du huitième contingent chinois de maintien de la paix en Haïti. Il a salué leur esprit de solidarité et leur travail exemplaire depuis le violent séisme du 12 janvier dans ce pays des Caraïbes.

"Face au tremblement de terre survenu, à un environnement difficile et confrontés à des missions dangereuses, vous avez bien rempli votre rôle dans le maintien de la paix et dans les opérations de secours, de manière solidaire et brillante", a souligné Zhou Yongkang.

Il a aussi transmis à cette occasion son respect et son salut à tous les casques bleus chinois.

Zhou Yongkang a souligné que l'action du huitième contingent avait été salué par les Nations unies, le gouvernement et le peuple haïtiens.

"Nous n'oublierons jamais les huit casques bleus chinois tués dans le séisme", a-t-il fait remarquer, ajoutant que la police de toute la Chine devait prendre exemple sur ces martyrs.

Le séisme de magnitude 7,0 avait rasé Haïti et tué plus de 200 000 personnes, dont huit policiers chinois. Dans cette catastrophe, selon une évaluation du gouvernement haïtien, des milliers de personnes ont été blessés ou handicapés de manière permanente et 1,5 million de personnes sont devenues sans abri.

La Chine a envoyé sa première équipe du maintien de paix, composée de 125 membres, en Haïti après un coup d'Etat survenu dans ce pays en 2004.

Le huitième contingent est revenu mardi 4 mai après dix mois de mission en Haïti.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les bénéfices des grandes entreprises industrielles en hausse de 49,4% pour les onze premiers mois
Huit touristes américains tués dans un accident de la route en Egypte
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher