100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 06.05.2010 13h11
"Je me souviendrai toujours de l'amitié des Chinois", déclare le président maltais

Le président maltais George Abela a manqué la spectaculaire cérémonie d'ouverture de l'Exposition universelle à Shanghai en raison d'une blessure à la jambe, mais il a ressenti quelque chose qui lui a fait dire qu'il se rappellerait toujours sa visite en Chine.

Le 30 avril au matin, douze heures avant la cérémonie d'ouverture, la jambe de M. Abela est blessée dans un accident. Le dirigeant de cet État méditerranéen est amené d'urgence à l'hôpital Ruijin, le meilleur de la ville.

"Je ne rencontrerai pas le président Hu Jintao dans une chaise roulante", a déclaré le président maltais, couché sur son lit d'hôpital à Shanghai, essayant en vain de se lever.

Absent lors de la cérémonie d'ouverture qui se tenait le soir au bord du fleuve Huangpu, M. Abela, qui devait s'y rendre, a regardé à la télé le spectacle de ces magnifiques danses et chants, et de ces splendides feux d'artifice.

"Je ne suis pas là-bas, mais je ressens la même chose que les Chinois", aurait déclaré M. Abela, dont les propos ont été rapportés par un diplomate chinois.

Le président Hu, après avoir eu connaissance de l'accident, a immédiatement ordonné à de hauts responsables du ministère des Affaires étrangères de se rendre à l'hôpital pour voir le président maltais.

Le 1er mai, Hu Jintao rencontrait six dirigeants étrangers venus à Shanghai pour la première Exposition universelle tenue dans un pays en développement. Il s'est informé à plusieurs reprises de la situation de M. Abela durant les courtes pauses.

Après les rencontres, M. Abela s'est rapidement rendu au chevet de M. Abela, et les deux présidents ont pu se serrer fermement la main.

"Je sais que vous êtes très occupé maintenant et votre visite m'impressionne énormément", a déclaré M. Abela, notant qu'une telle rencontre montrait l'amitié et le respect entre la Chine et Malte.

"J'ai été désolé d'apprendre votre blessure hier", a déclaré Hu Jintao à George Abela, demandant à son homologue de se remettre, et lui promettant les meilleurs soins.

"Vous nous avez envoyé une lettre de condoléances après le tremblement de terre de Yushu dans la province du Qinghai, et vous êtes venu ici pour l'exposition après un si long voyage. Je voudrais vous adresser mes sincères remerciements", a ajouté Hu Jintao.

La délégation n'ayant pas réussi à trouver un avion pour ramener chez eux leur président, le président chinois a décidé de faire affréter un avion spécial pour la circonstance.

"Je me souviendrais toujours de l'amitié des Chinois, ainsi que de celle du président et de sa femme", a déclaré le président Abela à de hauts responsables du ministère chinois des Affaires étrangères et du gouvernement de Shanghai, avant de s'envoler de l'aéroport de Hongqiao.

L'avion est parti le mardi 3 mai à 8h55 du matin, et a atterri à l'aéroport de Malte à 16h00 (heure locale), où le président maltais, accompagné d'une équipe médicale chinoise, a été accueilli par ses collègues et l'ambassadeur de Chine, Zhang Keyuan.

"J'invite, au nom de tout le peuple maltais, l'amical peuple chinois à venir dans mon pays", a déclaré M. Abela, toujours sur son lit d'hôpital, à l'équipe médicale qui repartait pour la Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao appelle les jeunes à "avoir les pieds sur terre"
Le président chinois encourage les étudiants à contribuer à la modernisation
La faible émission de carbone devient un nouveau moteur de la création d'emplois
Pourquoi les nouveaux riches de Chine sont aussi détestables
John Hennessy : il faut à la Chine au moins vingt ans pour pouvoir établir des universités de classe mondiale
Pour que notre monde devienne meilleur (éditorial)
De précieux hôtes venus d'Europe