100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 27.05.2010 08h32
3ème conférence des dirigeants chinois, japonais et coréens: approfondir la confiance politique mutuelle

Lors de la conférence de presse à l'intention des journalistes chinois et étrangers, Zhang Zhijun, le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, a indiqué le 26 mai à Beijing, que l'objet de la troisième conférence des dirigeants chinois, japonais et coréen est de programmer l'orientation du développement des trois pays, d'approfondir la confiance politique mutuelle, d'améliorer le système de coopération, et de promouvoir les coopérations sous toutes ses formes.

Le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, a été invité à visiter la Corée du Sud, le Japon, la Mongolie et la Birmanie, et commencera sa tournée à partir de ce vendredi. A l'occasion d'un de ses déplacements, il assistera à la troisième conférence des dirigeants chinois, japonais et coréens, sur l'île de Jeju, de Corée du Sud. Selon Zhang Zhijun, cette conférence durera deux jours, les 29 et 30 mai, durant lesquels, les dirigeants des trois pays échangeront leurs points de vue sur l'orientation des futures coopérations et sur les questions régionales et internationales d'intérêts communs. Les trois pays publieront conjointement plusieurs rapports, dont « Perspectives de coopérations en 2020 » et « Renforcement de la coopération dans l'innovation et la standardisation scientifique et technique ». Ils signeront également des mémorandums sur les coopérations. « La Chine espère que cette conférence abordera la relation entre ces trois pays d'un point de vue stratégique et sur le long terme, afin d'approfondir davantage la confiance mutuelle, et de consolider la base politique des coopérations.

La Chine porte son regard vers la transformation du mode de développement de ces trois pays et l'objectif commun sur le changement de leur structure économique. Elle propose de mettre à l'ordre du jour les coopérations portant sur des enjeux cruciaux, d'améliorer le système de coopération et de stimuler les ressources nationales au profit du développement économique régional, afin d'insuffler une nouvelle vitalité à la communauté et à la reprise économique de l'Asie du nord-est. La Chine compte sur le développement de la paix, de la stabilité et de la prospérité en Asie, ainsi que sur le renforcement, en termes de communication et de coordination, concernant les affaires internationales et régionales. Les trois pays doivent faire progresser conjointement l'intégration de l'ASEAN, et tenter de trouver une réponse consensuelle aux problèmes mondiaux, tels qui le changement climatique, les risques financiers, la sécurité énergétique et la mondialisation, tout en préservant les intérêts communs », a affirmé Zhang Zhijun.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Protection de l'environnement : onze sociétés chinoises cotées en bourse manquent à leur parole
La Chine approuve le Plan Régional pour le Delta du Fleuve Yangtsé
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique
Désillusion du cinéma chinois à Cannes
La classe moyenne a besoin de reformes pour son développement
Chine : première lourde condamnation à l'encontre d'un corrupteur