100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 09.10.2010 08h13
Porte-parole : Attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo pourrait endommager les relations sino-norvégiennes

Attribuer le prix Nobel de la paix au Chinois Liu Xiaobo a profané le prix et pourrait endommager les relations sino-norvégiennes, a indiqué vendredi Ma Zhaoxu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

M. Ma a fait ces remarques lors d'une conférence de presse, suite à des questions concernant cette attribution, qui avait été annoncée plus tôt à Oslo, en Norvège.

Liu Xiaobo a été condamné à 11 ans de prison le 25 décembre 2009 après qu'un tribunal local de Beijing l'ait reconnu coupable d'agitation visant à subvertir le gouvernement.

Le prix Nobel de la paix devrait récompenser les personnes ayant contribué à l'harmonie nationale, à l'amitié entre les pays, au désarmement et à la promotion de conférences de paix, a souligné le porte-parole.

Il a déclaré que ceci est le voeu d'Alfred Nobel, fondateur des prix Nobel.

Liu Xiaobo est un criminel condamné par les autorités judiciaires de Chine pour avoir violé la loi chinoise, a-t-il ajouté.

"Ce qu'il a fait est contraire à l'objectif du prix Nobel de la paix", a-t-il annoncé.

La Chine et la Norvège ont réalisé, ces dernières années, un développement sain dans les relations bilatérales.

M. Ma a indiqué que cela était dans les intérêts fondamentaux des deux nations et des deux peuples.

Source: xinhua

Commentaire
Les occidentaux veulent reiterer ce qui a marché contre l'URSS ,mais voila le peuple Chino...
Quand la chine s'éveillera .... (Alain PEYREFITTE) : ce sera le pire des impérialistes ! ....
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine