100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 13.10.2010 08h53
Le gouvernement chinois réagit vivement à l' « inspection aérienne » illégale effectuée par des parlementaires japonais

Un officiel du gouvernement chinois a vivement réagi, mardi 12 octobre, à la prétendue « inspection aérienne » effectuée récemment par des parlementaires japonais. Il a fait remarquer qu'à l'intérieur du Japon, certains tentent de porter atteinte à la souveraineté territoriale de la Chine par cette « inspection aérienne » illégale, de saboter les relations sino-japonaise et que leur tentative est vouée à l'échec.

Au cours d'une conférence de presse régulière, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Ma Zhaoxu, a déclaré que la Chine a exposé à cet effet sa position solennelle. Ma Zhaoxu a réaffirmé que l'île Diaoyu et les îlots auxiliaires font partie depuis l'antiquité du territoire inhérent de la Chine. La Chine, a-t-il ajouté, préconise la solution appropriée des problèmes sensibles concernés par le dialogue et les consultations, conformément à l'esprit des quatre documents politiques sino-japonais et dans le cadre d'avantage stratégique réciproque.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine