100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 25.10.2010 08h40
La Chine et l'Afrique du Sud s'engagent à renforcer leur coopération législative

Le président chinois Hu Jintao et le président de l'Assemblée nationale sud-africaine Max Sisulu se sont engagés vendredi à promouvoir la coopération entre les organes législatifs de leurs pays afin de renforcer leur partenariat stratégique complet.

Le développement des relations entre la Chine et l'Afrique du Sud a exigé une collaboration plus forte entre leurs législatures, a remarqué M. Hu à Beijing vendredi après-midi lors de sa rencontre avec M. Sisulu. Celui-ci effectue sa première visite en Chine depuis son entrée en fonctions en tant que président de l'Assemblée nationale de l'Afrique du Sud.

Les législatures des deux pays doivent mettre en place et améliorer leur mécanisme d'échanges réguliers, renforcer le dialogue entre les deux commissions spéciales relevant des deux législatures, apprendre de leurs gestions nationales mutuelles, et donner des garanties judiciaires fiables pour la coopération dans d'autres domaines.

Quant aux relations sino-africaines, M. Hu a indiqué que les relations bilatérales ont obtenu "de bons résultats" dans tous les domaines depuis l'établissement des relations diplomatiques bilatérales en 1998.

M. Sisulu a pour sa part souligné que l'Afrique du Sud valorisait ses relations avec la Chine et qu'elle voulait apprendre de l'expérience chinoise en matière de développement économique et d'amélioration du niveau de vie du peuple.

Le même jour, le président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN, Parlement chinois), s'est entretenu avec M. Sisulu au Grand Palais du Peuple à Beijing.

Durant ce entretien de quatre heures, M. Wu a évoqué les bases solides de la coopération entre les assemblées chinoise et sud-africaine, en appelant ces deux organes à jouer leur rôle dans l'accélération de la coopération dans les grands projets.

Il a aussi appelé les deux assemblées à travailler plus étroitement avec les organisations législatives régionales et internationales.

La Chine ne changera pas sa stratégie de solidarité avec l'Afrique quels que soient les changements dans la situation internationale. Elle fera tout ce qu'elle peut pour aider l'Afrique dans son développement économique et social, a-t-il ajouté.

Après Beijing, M. Sisulu visitera le barrage des Trois Gorges, le projet de contrôle de crues le plus ambitieux au monde qui enjambe le fleuve Yantgsé dans le centre de la Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine procèdera à une exploration indépendante de Mars en 2013
La Chine et les Etats-Unis s'engagent à promouvoir la coopération judiciaire et à améliorer les relations bilatérales
Les Etats-Unis mènent une guerre monétaire
Pourquoi la Banque centrale augmente t-elle résolument son taux d'intérêt ?
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine
Le prix Nobel de la paix induit en erreur
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes