100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 11.11.2010 16h53
Construction du premier terrain chinois d'exercice haute technologie des transports militaires
Un camion militaire s'entraîne à franchir un obstacle

La conduite à distance, le placement d'une « boîte noire » dans chaque véhicule pour conserver sa trace, des exercices de prévision des accidents... Tout cela est appris sur le premier terrain d'exercice haute technologie des transports militaires de l'armée chinoise, situé au bord de la rivière Yalujiang. Il s'agit de manoeuvres modernes informatisées organisées au début novembre dans la zone militaire de Shenyang, chef-lieu de la province du Liaoning.

Autrefois, la formation sur le transport ne comprenait que quelques camions et instructeurs, selon des responsables de la zone militaire. Alors que les forces de transport ont évolué considérablement, l'entraînement obsolète est mal adapté aux guerres informatisées futures. C'est ainsi que les avancées informatiques ont été introduites pour construire le premier terrain d'exercice avec technologie de pointe de l'armée chinoise.

Sur ce terrain, les divers véhicules peuvent être télécommandés grâce à un réseau de commandement basé sur la navigation et le positionnement par satellites et les télécommunications mobiles. Le simulateur de conduite permet d'apprendre à rouler dans des dizaines de conditions routières différentes. Dans chaque camion est installé un instrument d'enregistrement similaire à la « boîte noire » des avions.

Selon des experts, ce terrain marque l'arrivée de « l'ère électronique » de l'armée chinoise dans le commandement des véhicules logistiques, la gestion, l'entraînement et l'entretien.

Source: China.org.cn

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre à Beijing entre les PM Wen Jiabao et David Cameron
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts