100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 16.11.2010 11h22
Le futur rival d'Airbus et de Boeing va être présenté au Salon de Zhuhai

Les avions militaires et les avions commerciaux de fabrication nationale les plus avancés vont être les vedettes des plus de 70 appareils de 35 pays qui seront exposés lors du plus grand salon de l'aviation jamais vu en Chine, qui débute aujourd'hui mardi.

L'avion de ligne C919 sera sans doute l'un de ceux qui attireront le plus l'attention.

Un prototype grandeur nature du premier avion de transport de passagers entièrement conçu en Chine sera en effet montré pour la première fois au Salon Aérien de Zhuhai.

Des avions militaires chinois, comme l'avion de surveillance aérienne KJ-200 et le chasseur J-10, les bombardiers H-6 et JH-7 et les avions commerciaux ARJ21 et C919 figurent parmi les appareils qui vont se retrouver sous le feu des projecteurs du 8e Salon International de l'Aviation et de l'Aérospace de Chine.

Les forces Aériennes de l'Armée Populaire de Libération, nouveau sponsor de l'évènement de cette année, va y exposer la majorité des avions composant sa flotte, mais seront aussi présentes la Patrouille Aérienne 1er Août, nouvellement équipée de chasseurs J-10, et l'équipe de parachutisme acrobatique qui avait participé à la parade militaire du 60e anniversaire de la République Populaire de Chine le 1er octobre 2009.

Le J-10, avec sa paire de plans canards et sa voilure delta, est le premier chasseur supersonique de troisième génération conçu et fabriqué en utilisant des techniques purement chinoises.

Quant au C919, dont l'objectif est de concurrencer les Boeing 737 et Airbus A320, modèles les plus populaires des deux constructeurs aériens, il devrait faire son premier vol en 2014 et être livré en 2016, après avoir reçu sa certification de vol.

Des centaines de commandes du C919, un avion de ligne qui transportera plus de 150 passagers ou plus de 100 tonnes de chargement, devraient être annoncées, d'après Zhang Xinguo, Vice-président de l'Aviation Industry Corp of China.

« Le C919 est le premier pas fait par la Chine dans l'exploration du marché des avions de ligne commerciaux. Mais le pays a encore un long chemin à faire avant de pouvoir rattraper les géants que sont Airbus et Boeing », a dit Liu Jiangyu, analyste sur les compagnies aériennes chez Xiangcai Securities.

Jiulius Yeo, analyste chez Frost & Sullivan aerospace, pense quant à lui que les parts de marché d'Airbus et de Boeing seront réduites par le C919 sur le long terme, et que son financement soutenu par le gouvernement pourrait favoriser sa vente tant à l'intérieur du pays qu'à l'exportation, d'après Bloomberg.

Dans le même temps, des patrouilles aériennes venant tant de Chine que de l'étranger offriront des démonstrations en vol lors de ce salon qui dure six jours et se terminera dimanche prochain. La Patrouille Aérienne 1er août mettra en oeuvre six chasseurs J-10 en formation dans le ciel de Zhuhai.

De son côté, l'Armée de l'Air Pakistanaise a envoyé trois chasseurs JF-17 et la Patrouille Aérienne Sherdils, qui vole sur des avions d'entraînement chinois Hongdu K-8, pour participer à un spectacle aérien.

« Le K-8 est très maniable, et sa consommation de carburant est basse ; c'est un très bon avion d'entraînement », a dit lundi Anum, femme officier volant de l'Armée de l'Air Pakistanaise.

Le Salon Aérien de la Chine est considéré comme étant l'un des cinq plus grands salons aériens du monde. Cet évènement, qui se déroule tous les deux ans, a été lancé en 1996 et vise à être un portail pour l'échange de technologies et la coopération entre les entreprises chinoises du secteur aérospatial et leurs homologues étrangères. L'édition précédente de 2008 avait vu la signature de seize contrats, pour une valeur d'environ 4 milliards de Dollars US.

D'après M. Liu de Xiangcai Securities, les ventes de cette année devraient être équivalentes à celles de l'édition précédente, car les commandes enregistrées par la Chine viennent essentiellement de pays comme le Pakistan ou le Venezuela.

Le Salon Aérien de Farnborough, un des plus célèbres du monde, a quant à lui enregistré pour 47 milliards de Dollars de commandes pour son édition 2010.

Une source proche de l'Armée de l'Air chinoise, qui a souhaité rester anonyme, a déclaré lundi qu'il était peu probable que le Salon Aérien de Zhuhai puisse rattraper les plus grands salons aériens du monde à court terme, du fait de relations militaires distendues entre les pays et de l'embargo sur les armes qui frappe la Chine.

« Seule une normalisation des liens militaires pourrait permettre au Salon Aérien de Zhuhai de soutenir la comparaison avec les autres salons internationaux », a dit cette source, ajoutant que la Chine était désireuse de coopérer avec d'autres pays pour un développement conjoint de technologies avancées.

M. Liu pense cependant que le Salon Aérien de Chine, quoique jeune, constitue une plateforme encourageante pour la Chine, lui permettant d'exposer ses technologies et armements militaires les plus avancés, ajoutant que la Chine était aussi capable d'apprendre en même temps des compétences de haute technologie auprès des autres pays.

[1] [2] [3] [4] [5]



8e Salon international de l'aéronautique et de l'aérospatial de Chine

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Chine : les recettes fiscales d'octobre en hausse de 14,8% en glissement annuel
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI