100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 17.11.2010 10h23
Déjà 100 commandes pour le rival chinois d'Airbus et Boeing
C919

Le concurrent chinois d'Airbus et Boeing vient d'annoncer les cent premières commandes pour son avion de ligne à couloir central de la part de quatre companies aériennes chinoises et deux entreprises de leasing, donnant une nouvelle tournure à la compétition mondiale sur le marché de l'aviation domestique, qui devrait atteindre une valeur de plus de 450 milliards de Dollars US dans les vingt prochaines années.

Ces importantes commandes pour le futur C919, appareil de 160 sièges, sont venues de quatre des plus grandes compagnies aériennes chinoises, Air China, China Eastern, China Southern et Hainan Airlines, ainsi que de l'entreprise américaine de leasing General Electric Capital Aviation Services et d'une autre société de leasing chinoise.

Le constructeur de l'avion, Commercial Aircraft Corp of China (COMAC), n'a pas donné de détails sur le nombre d'appareils commandés par chacun des futurs acheteurs, ni sur les prix.

C'est la première fois que des acheteurs s'engagent envers l'appareil, dont la COMAC espère commencer la construction l'année prochaine, suivie par un premier vol en 2014 et les premières livraisons en 2016.

« La signature de clients est une étape commerciale importante pour le C919, qui est entré sans encombre dans sa phase de développement d'ingénierie », a dit dans un communiqué Zhang Qingwei, Président de la COMAC.

Un contrat similaire pour des avions Airbus ou Boeing vaudrait environ 7 milliards de Dollars US au prix du marché, mais les avions sont en général vendus avec un rabais de 20% au moins, et les analystes disent que la Chine va devoir mettre les bouchées doubles pour espérer séduire les compagnies aériennes étrangères.

Le concepteur de l'avion, Wu Guanghui, a déclaré lundi que l'entreprise espérait plus de 2 000 commandes tant des acquéreurs chinois qu'étrangers.

Le C919 est un concurrent potentiel des Boeing 737 et Airbus A320, en particulier sur le marché intérieur chinois, que les deux géants mondiaux de l'aviation civile dominent.

« Aux Etats-Unis, Boeing est en tête. En France, c'est Airbus. J'espère qu'un jour le C919 pourra dominer notre marché intérieur », a dit Liao Quanwang, Vice-président exécutif du centre de recherche-développement de l'Aviation Industry Corp of China (AVIC). Il s'est exprimé durant une conférence de presse organisée à l'occasion d'un spectacle aérien, lors de laquelle il a fait part des perspectives de l'AVIC sur l'industrie pour les prochaines décennies.

Les commandes pour le C919 sont considérées comme un vote de confiance sur la longue quête de plusieurs dizaines d'années de la Chine pour développer des avions gros porteurs.

« Si le produit est bon, il se vendra. Les compagnies aériennes ne prendront pas livraison et ne mettront pas cet appareil en service à moins qu'il ne soit compétitif », a dit Laurence Barron, Président d'Airbus Chine, lors de la conférence de presse. De son côté, Boeing prend cette concurrence nouvelle comme un catalyseur pour l'innovation.

« Le C919 est une bonne chose, et il y a de la place pour la concurrence », a dit James Simon, Vice-président des ventes d'avions commerciaux Boeing-Chine. « Cela va nous obliger tous à travailler mieux encore et à construire des avions plus efficaces ».

La croissance rapide de l'économie chinoise a créé un marché florissant pour les fabricants d'avions, et tant l'AVIC que la COMAC prédisent une hausse de la demande en avions.

A la fin septembre, le chiffre d'affaires du secteur de l'aviation avait augmenté de 28,9% pour tout le pays, avec une hausse de 17,8% du nombre de passagers transportés et de 29,9% pour le transport de fret, d'une année sur l'autre, d'après les chiffres fournis par l'AVIC.

Un pouvoir d'achat en hausse dans la population va faire naître un très important marché de l'aviation, qui ne sera dépassé que par celui des Etats-Unis, a-t-elle prédit.

La Chine va avoir besoin de 4 265 nouveaux avions dans les vingt prochaines années -3 371 avions de taille grande et moyenne et 894 avions régionaux- d'après l'AVIC, avec un nombre de passagers qui devrait augmenter de 8,3% chaque année et une quantité de fret qui devrait elle augmenter de 9,8%.

La COMAC a également donné ses prévisions pour les vingt prochaines années et estime qu'il y aura un marché de 4 439 appareils civils pour une valeur estimée à plus de 450 milliards de Dollars US.

La COMAC a également estimé que la flotte chinoise de gros porteurs devrait atteindre 3 750 appareils pour la même période.

D'après Dang Tiehong, Directeur des études de marché à la COMAC, les avions à couloir central et les avions régionaux seront les principaux modèles qui voleront sur les lignes intérieures.

De son côté, l'avionneur brésilien Embraer a prédit une demande d'environ 950 nouveaux avions régionaux pour les vingt prochaines années en Chine.


8e Salon international de l'aéronautique et de l'aérospatial de Chine

C919

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine restreint l'achat des logements pour les individus et les institutions étrangers
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI