100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 19.11.2010 11h02
La Chine et l'UE devraient développer une vision à long-terme sur les relations bilatérales (Serge Abou)

La Chine et l'Union européenne (UE) devraient développer une vision à long-terme sur les relations bilatérales pour réaliser des objectifs communs, a déclaré l'ambassadeur de l'UE en Chine, Serge Abou.

La Chine et l'Union européenne doivent chercher des terrains d'entente en mettant de côté leurs différends, a-t-il plaidé lors d'un discours prononcé à l'Université du commerce et de l'économie internationale.

"Les deux parties doivent faire preuve de patience stratégique quant à leurs positions respectives, et construire une confiance stratégique et une interdépendance", a-t-il indiqué.

La Chine et l'UE ont beaucoup d'intérêts et de valeurs en commun dans la sauvegarde de la stabilité politique globale, la construction d'un cadre multilatéral efficace pour une gouvernance globale et la réalisation des objectifs du développement millénaire et d'un développement économique durable, a poursuivi M. Abou.

Les deux parties ont aussi des intérêts communs dans l'établissement d'un cadre financier stable et de zones de libre-échange tout comme la promotion d'un processus de non-prolifération nucléaire international, a ajouté l'envoyé de l'UE.

"L'UE a une politique claire d'une seule Chine et la Chine soutient l'intégration européenne", a-t-il réaffirmé.

Il a cité quelques exemples réussis de coopération sino-européenne, en particulier dans les domaines du commerce et de l'investissement.

L'UE est actuellement le premier partenaire commercial de la Chine tandis que la Chine est le second partenaire commercial de celle-ci. La Chine est devenue le plus grand marché de nombreuses entreprises européennes, a constaté M. Abou.

Cependant, il a indiqué que les deux parties avaient des désaccords sur certains sujets. "Nous devons accepter nos différences et nos divergences. Nous pourrons être à la fois partenaires et en compétition".

La Chine et l'UE devraient se fixer des objectifs communs et renforcer la coopération dans un ensemble de secteurs, a-t-il proposé.

Les deux parties devraient renforcer les échanges dans des domaines tels que les Affaires étrangères et la sécurité, l'économie et le commerce, les échanges culturels et entre les peuples, a-t-il conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des pratiques illégales de travail à l'origine de l'incendie de Shanghai
L'acuponcture et l'opéra de Beijing inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI