100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 29.11.2010 08h38
Le ministre chinois des AE discute de la situation de la péninsule coréenne avec ses homologues russe et japonais

Le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi a discuté samedi par téléphone des récentes évolutions de la situation sur la péninsule coréenne avec ses homologues russe et japonais, Sergueï Lavrov et Seiji Maehara.

Les discussions font suite à un échange de tirs d'artillerie entre la Corée du Sud et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) qui a eu lieu jeudi dans les eaux à l'ouest de la péninsule divisée.

Au cours des conversations téléphoniques, M. Yang a fait savoir que la sauvegarde de la paix et de la stabilité sur la péninsule coréenne répondait aux intérêts communs des parties concernées.

Ces parties doivent appeler la RPDC et la Corée du Sud à faire preuve de calme et de retenue, et à établir un dialogue et poursuivre leurs contacts, et non à prendre des mesures qui risqueraient d'aboutir à l'escalade du conflit, a-t-il indiqué.

Toutes les parties devront travailler ensemble pour aider à apaiser la situation dès que possible et éviter que ce type d'affrontement ne se reproduise.

Parallèlement, le ministre chinois a exprimé son souhait que toutes les parties concernées adoptent une démarche raisonnable et pragmatique en vue de créer des conditions favorables pour la reprise des pourparlers à six.

Les parties doivent également promettre d'établir des mécanismes connexes afin d'éliminer le plus tôt possible les facteurs menaçant la paix et la stabilité de la péninsule coréenne et de toute la région.

Partageant l'avis chinois concernant l'actuelle situation de la péninsule coréenne, M. Lavrov a fait savoir que la Russie était prête à maintenir ses contacts étroits avec la Chine pour aider à désamorcer les tensions sur la péninsule et réunir les conditions pour la réouverture des pourparlers à six.

M. Maehara a indiqué que le Japon était disposé à oeuvrer en commun avec la Chine pour sauvegarder la paix et la stabilité de la péninsule coréenne et faire avancer le processus de dénucléarisation de la péninsule.

Au cours de l'incident survenu jeudi, des obus sont tombés sur l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, située près d'une frontière maritime litigieuse. L'affrontement a tué quatre Sud-Coréens. Les dégâts matériels et les pertes humaines du côté de la RPDC n'ont pas été rapportées.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois fait des propositions pour renforcer la coopération pratique de l'OCS
La Chine "inquiète" après des échanges de tirs entre la RPDC et la RC
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?
S'internationaliser peut parfois être une affaire délicate
Le sentiment de bonheur personnel est aussi de la responsabilité du gouvernement
La tension monte après les échanges d'artillerie entre les deux Corées
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?