Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 02.12.2010 11h03
La Chine et la RPDC s'engagent à renforcer leurs relations législatives

La Chine et la République populaire démocratique de Corée (RPDC) se sont engagées, mercredi à Beijing, à renforcer leurs relations législatives à l'issue de la rencontre entre le président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois), Wu Bangguo, et le président de l'Assemblée populaire suprême (APS) de la RPDC, Choe Tae Bok.

Dans son discours d'ouverture, Wu Bangguo a précisé que c'était sa troisième rencontre avec Choe Tae Bok cette année.

Ils se sont rencontrés pour la première fois lors de la visite en Chine du dirigeant de la RPDC Kim Jong Il en mai. M. Choe faisait alors partie des membres de l'entourage de M. Kim.

MM. Wu et Choe se sont également rencontrés plus tard en marge d'une conférence internationale réunissant les dirigeants parlementaires, à Genève, en juillet.

"Ces trois rencontres en un an reflètent nos relations spéciales", a déclaré Wu Bangguo, espérant que la visite de Choe Tae Bok permettrait de renforcer les relations bilatérales et celles entre les deux parlements.

La Chine et la RPDC entretiennent des relations de bon voisinage qui ont résisté aux épreuves des changements sur la scène internationale, a-t-il indiqué.

La Chine espère conjuguer ses efforts avec la RPDC pour mettre en oeuvre le consensus de leurs dirigeants tout en maintenant des échanges de haut niveau et renforçant les consultations stratégiques, a souligné M. Wu.

M. Choe a pour sa part apprécié les accomplissements remarquables de la réforme et de l'ouverture ainsi que du processus de modernisation de la Chine, exprimant l'espoir que le peuple chinois obtiendrait encore davantage de progrès dans l'édification d'un socialisme aux charactéristiques chinoises.

Quant aux relations législatives, M. Wu a déclaré que l'APN et l'APS jouaient des rôles importants dans la gestion de leur pays.

L'APN espère coopérer davantage avec l'APS dans la gourvernance de l'Etat et la construction d'un système juridique, en renforçant la communication et les consultations des organisations parlementaires internationales et régionales, a-t-il ajouté.

M. Choe a entamé mardi sa visite en Chine de cinq jours. Outre Beijing, il se rendra également dans la province du Jilin (nord-est).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle à la reprise du dialogue et des négociations sur la situation dans la péninsule coréenne
L'Iran met en garde contre l'assassinat de ses physiciens
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
La mort de Wang Bei reflète la situation réelle de la société chinoise
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?