Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 09.12.2010 08h17
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)

par Ji Shiping

Alfred Nobel avait de nobles intentions pour le prix de la Paix, mais le Comité Nobel n'était pas à leur hauteur quand il a décidé de remettre le prix à Liu Xiaobo, un prisonnier chinois.

Malgré la nature politique du Prix de la Paix, le Comité Nobel allait trop loin cette fois-ci en essayant de transformer les autres pays.

Qu'avait l'intention de faire le comité ?

En "consacrant" un prisonnier, le Comité a tenté d'imposer les valeurs et le système politique de l'occident au reste du monde.

En "consacrant" Liu Xiaobo, il avait l'intention de faire honte à la Chine.

En "consacrant" Liu Xiaobo, il avait l'intention de booster le moral de ceux qui essaient de séparer la Chine, de semer le trouble en Chine ou même de déstabiliser l'actuel système politique chinois.

En "consacrant" Liu Xiaobo, il avait l'intention de se mêler aux affaires domestiques de ces pays qui ne suivent pas le modèle occidental.

En "consacrant" Liu Xiaobo, il avait l'intention de mener une stratégie d'exportation du système politique occidental en Chine, et au long-terme, de changer le cours du développement chinois.

Le Comité n'est pas seul, car il représente certains groupes et certaines personnes de l'occident qui ne peuvent se débarrasser de la mentalité de la Guerre Froide.

Pour atteindre les objectifs mentionnés ci-dessus, le Comité a fermé les yeux devant les agissements de M. Liu ainsi que devant les principes du Prix Nobel de la Paix.

Tout le monde sait que Liu Xiaobo, qui est censé être "honoré" lors d'une cérémonie à Oslo vendredi, est un criminel emprisonné et ce qu'il a fait n'a rien à voir avec la "paix".

Pourquoi le Comité a-t-il élu M. Liu vainqueur cette année ?

La réponse est claire : M. Liu a fait tout ce qu'il a pu pour déstabiliser le gouvernement chinois, et cela convient à la stratégie de certaines organisations et de certains individus de l'Ouest vis-à-vis de la Chine.

C'est pourquoi certaines personnes en occident ont épousé la décision du Comité Nobel, lançant un nouveau cycle de critiques de la Chine.

De nos jours, certains occidentaux continuent de penser que les valeurs et le système de l'occident sont les meilleurs, et que le reste du monde devraient les suivre.

La Chine croit en un ordre mondial pacifique, mais la Chine ne permet jamais aux autres d'interférer dans ses affaires internes.

"Nous ne nous mêlons jamais des affaires internes des autres, et n'autoriserons pas les autres à se mêler des nôtres ; les affaires de la Chine ne concernent que les Chinois", a souligné récemment le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Ma Zhaoxu.

Lors d'une conférence de presse régulière tenue à Beijing la semaine dernière, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Jiang Yu, a déclaré que la décision du Comité Nobel équivaut à manifester son soutien aux activités criminelles en Chine, ce qui est un "défi flagrant" et "une ingérence choquante" dans le système judiciaire chinois.

"Le problème de Liu Xiaobo ne concerne pas la liberté de parole ou les droits de l'homme. Il s'agit du respect des droits judiciaires des autres pays et la vision du développement et du système social de la Chine", a-t-elle souligné.

Ces dernières décennies, la Chine a suivi le chemin du socialisme avec ses caractéristiques chinoises, et la Chine est devenue depuis la deuxième plus grande économie du monde.

En établissant le Prix de la Paix, M. Nobel voulait encourager la construction de ponts, le respect, la coopération et la coopération entre les pays.

La Chine a longtemps poursuivi une politique de paix et de développement, s'efforçant de bâtir un ordre mondial harmonieux.

Source: xinhua

Commentaire
Le prix nobel de paix pour Liu Xiaobo est un scandal. Cet homme est un criminel et un trai...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Editorial du «Quotidien du peuple»: inauguration du 12e plan quinquennal
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)