Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 16.12.2010 13h10
La Chine et le Cambodge s'engagent à renforcer leurs relations bilatérales

Les chefs d'Etat de la Chine et du Cambodge se sont engagés mercredi à renforcer les relations bilatérales, deux jours après un accord conclu entre les deux pays portant sur un partenariat stratégique de coopération globale.

"L'établissement de ce partenariat stratégique va apporter de nouvelles opportunités pour le développement des relations bilatérales", a estimé le président chinois Hu Jintao, lors d'une rencontre avec le Premier ministre cambodgien Hun Sen, mercredi après-midi au Grand Palais du Peuple, à Beijing.

La Chine continuera à maintenir des échanges amicaux à tous les niveaux avec le Cambodge, à renforcer le soutien mutuel sur les questions majeures, et à approfondir les échanges d'expérience en matière de gestion des affaires de l'Etat, a souligné Hu Jintao.

Selon lui, le gouvernement et le peuple chinois valorisent l'amitié traditionnelle avec le Cambodge et vont continuer à soutenir ce pays asiatique à suivre sa propre voie de développement.

Hu Jintao a ajouté que la Chine allait élargir la coopération bilatérale dans les domaines du commerce, de l'investissement, des finances, de la construction des infrastructures, de l'agriculture et de l'énergie, augmenter le volume du commerce bilatéral, renforcer les échanges culturels, technologiques et entre les deux jeunesses, tout en maintenant la coordination entre les deux pays dans les affaires régionales et internationales.

Le président chinois a appelé les deux parties à renforcer la coopération dans la lutte contre la crise financière internationale, la prévention des catastrophes naturelles et dans le combat contre les crimes transnationaux.

Hun Sen a souligné de son côté que les relations entre le Cambodge et la Chine étaient entrées dans une nouvelle étape après le consensus conclu entre les deux pays en vue d'établir un partenariat stratégique de coopération globale.

Il s'est engagé à ce que le Cambodge adhère à la politique d'une seule Chine, et à ce qu'il travaille avec la Chine pour promouvoir les relations bilatérales.

Le président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale, Wu Bangguo, a aussi rencontré Hun Sen mercredi. A cette occasion, Wu Bangguo s'est engagé à promouvoir les échanges et la coopération entre les organes législatifs des deux pays.

Wu Bangguo a salué les relations politiques, économiques et culturelles entre la Chine et le Cambodge, soulignant que l'établissement du partenariat stratégique va apporter des bénéfices substantiels aux deux peuples.

Hu Sen a promis de promouvoir les échanges entre les législatures des deux pays et de renforcer la coordination sur les questions majeures afin de promouvoir les relations bilatérales entre le Cambodge et la Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine souhaite que les pays concernées cessent les récriminations et stabilisent la situation dans la péninsule coréenne
Chine : l'APN va continuer ses discussions sur un amendement au Code pénal
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix