Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 23.12.2010 08h04
La Chine rejette les critiques du Vatican sur ses affaires religieuses

Un porte-parole de l'Administration d'Etat de Chine des affaires religieuses (AEAR) a déclaré mercredi que les critiques du Vatican sur le récent congrès national des catholiques chinois étaient très imprudentes et infondées.

Dans une déclaration datée du 17 décembre, le Vatican a condamné ce congrès et accusé la Chine de porter atteinte à la liberté religieuse.

Ce congrès, qui s'est tenu du 7 au 9 décembre, a permis l'élection de responsables de l'Association des catholiques patriotiques de Chine (ACPC) et de la Conférence des cardinaux de l'église catholique en Chine (CCECC).

Le porte-parole a déclaré que ce congrès -qui a lieu tous les 5 ans afin d'amender les constitutions de l'ACPC et de la CCECC et qui nomme une nouvelle direction et fixe le calendrier futur- n'est pas lié à la doctrine catholique et ne viole pas les fondements de celle-ci, et qu'il "est hors de question que celle-ci obtienne une reconnaissance par toute organisation ou Etat étranger".

Le porte-parole a précisé que la liberté religieuse était garantie par la Constitution chinoise.

La Constitution chinoise accorde aux citoyens chinois la liberté religieuse, mais exige l'indépendance des organisations et affaires religieuses en Chine vis-à-vis des influences étrangères.

Il a qualifié l'attitude du Vatican qui consiste à faire la promotion d'une idéologie politique au moyen des croyances religieuses de "très dangereuse", avant de conclure que cette démarche pourrait avoir des répercussions sérieuses sur le développement de l'église catholique en Chine.

Source: xinhua

Commentaire
La religion c'est le ver dans le fruit.
Haïti est un pays où la population pratique avec dévotion le catholicisme depuis des siècl...
Ne serait-ce pas la la forme la plus flagrante du neo-colonialisme en action ?C'est incroy...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle au dialogue sur le dossier de la Péninsule coréenne
La Chine rejette les critiques du Vatican sur ses affaires religieuses
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher