Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 24.01.2011 08h26
Un vice-Premier ministre chinois appelle à intensifier les efforts pour la lutte contre la sécheresse

Le vice-Premier ministre chinois Hui Liangyu a demandé, vendredi, aux gouvernements locaux d'intensifier les efforts pour la protection de la production agricole, les régions de production de blé d'hiver souffrant d'une sécheresse prolongée.

Il a averti que la sécheresse pourrait gravement endommager la production agricole.

Depuis le mois d'octobre de l'année dernière, les précipitations dans le nord de la Chine, dont les provinces du Shanxi, du Hebei et du Shandong, ont baissé de 20% à 90% par rapport à la même période des années précédentes.

Hui Liangyu a appelé les départements locaux à améliorer les prévisions météorologiques et les analyses sur la sécheresse, et à former les paysans afin de réduire les pertes.

Il a également demandé aux gouvernements locaux d'élaborer davantage de projets de préservation de l'eau pour faire face à la sécheresse.

Pendant ce temps, des pluies verglaçantes et la neige s'abattent sur le sud et le sud-ouest de la Chine. Le froid persistant a fait des ravages dans ces régions, perturbant la production de légumes, le transport et les approvisionnements en produits de nécessité quotidienne.

M. Hui a assuré que le gouvernement central accordera son soutien aux régions sinistrées afin de rétablir le plus tôt possible la production agricole.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les présidents chinois et américain s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
La Chine approuve un projet de réglementations pour mieux protéger les propriétaires
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?