Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 24.01.2011 11h26
La visite du président Hu aux Etats-Unis vue par des spécialistes des relations internationales (SYNTHESE)

La visite du président chinois aux Etats-Unis, durant laquelle il est parvenu à conclure avec son homologue américain Barack Obama un consensus important sur l'élaboration d'un partenariat sino-américain de coopération basé sur le respect et les bénéfices mutuels, a attiré l'attention de nombreux spécialistes des relations internationales.

Cette visite a bénéficié d'une couverture médiatique sans précédent de par le monde, a indiqué Gu Xuewu, directeur du Centre des études internationales à l'université de Bonn, en Allemagne.

Le professeur Severino Cabral, directeur de l'Institut des recherches sur la Chine et l'Asie-Pacifique, au Brésil, a affirmé que cette visite avait ouvert une "nouvelle ère" dans les relations sino-américaines.

Le dialogue entre les deux plus importantes économies du monde aura un impact important sur le nouvel agenda mondial. On espère que cela pourra contribuer à l'abandon de la "mentalité de la Guerre froide" et à surmonter les obstacles dans le développement des relations entre les deux pays, a-t-il affirmé.

Pour le monde entier, la visite du président chinois constitue un espoir de voir surmonter la crise financière et économique mondiale et d'entrer dans une nouvelle ère de croissance et de prospérité, a déclaré M. Cabral.

Chen Kang, professeur à l'Université de Singapour, a fait remarquer que la déclaration conjointe sino-américaine émise lors de la visite du président chinois reflétait la résolution et l'attitude pragmatique adoptée par les deux pays pour faire face ensemble aux défis mondiaux.

International Daily News, un journal indonésien, a affirmé que la visite du président chinois s'était conclue sur une "avancée historique", et que l'Asie accueillait favorablement la nouvelle orientation des relations sino-américaines.

RECHERCHER DES POINTS COMMUNS EN LAISSANT DE COTE LES DIVERGENCES

L'ancien secrétaire d'Etat à la Défense américain William Cohen a déclaré à Xinhua qu'"il n'est plus souhaitable ou possible qu'un pays soit entièrement bénéficiaire et qu'un autre souffre".

Il pense que la visite du président Hu aux Etats-Unis a atteint son objectif général, à savoir rapprocher les deux pays. Durant cette visite, les deux pays ont convenu de travailler ensemble afin de relever les défis mondiaux, et les Etats-Unis ont invité la Chine à jouer un rôle plus important dans les affaires mondiales, selon lui.

La visite "est très importante pour que les deux parties nourrissent des attentes réalistes, pragmatiques et stables ". Le succès fondamental de cette visite réside dans le fait que les deux pays abordent la situation dans le cadre d'une relation "à perspective élargie", a indiqué à Xinhua Kenneth Lieberthal, directeur du John L. Thornton China Center et chercheur de l'Institution Brookings.

Les présidents chinois et américains ont clairement fait comprendre que la relation sino-américaine "était si importante que nous ne pourrions pas la laisser se détériorer". "Nous partageons de nombreux intérêts et objectifs communs, qui revêtent une importance bilatérale, régionale et mondiale", a-t-il souligné. "Je pense que les deux pays se sont engagés à oeuvrer à ce que ces différences n'amoindrissent par notre capacité à explorer les très importants domaines dans lesquels nous partageons des intérêts et objectifs similaires", a affirmé M. Lieberthal.

Park Young-ho, chercheur à l'Institut coréen de l'unification nationale, en Corée du Sud, a affirmé que la Chine et les Etats-Unis étaient parvenus à cette occasion à un consensus sur la coopération et avaient fait de la coopération économique une passerelle indispensable à la consolidation de leurs relations, et ce malgré leurs différends sur des sujets comme les droits de l'homme, le taux de change de la monnaie chinoise et le dossier nucléaire de la péninsule coréenne.

Le journal indien "Times of India" affirme que la visite d'Etat du président chinois aux Etats-Unis intervenait dans un contexte difficile, marqué par des changements importants sur le plan politique et économique.

Les Américains sont de plus en plus conscients qu'il est nécessaire de coopérer avec la Chine, étant donné l'accroissement de la puissance et la confiance de cette dernière, affirme le journal indien.

Le journal indonésien International Daily, dans un commentaire, a émis le souhait de voir la Chine et les Etats-Unis oeuvrer ensemble à promouvoir le développement et la prospérité dans la région Asie-Pacifique.

Visite d'Etat du président Hu Jintao aux Etats-Unis

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les présidents chinois et américain s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
La Chine approuve un projet de réglementations pour mieux protéger les propriétaires
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?