Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 28.01.2011 13h32
L'avion de chasse J-20 classe la Chine sur le même plan que la Russie

Le chasseur J-20, l'avion de combat furtif chinois de quatrième génération, a récemment réussi son vol d'essai, un évènement largement évoqué par la presse chinoise et internationale et chez les observateurs militaires.

Pour quelconque pays, avoir des avions de combat de quatrième génération revêt deux significations. D'une part, cela marque un essor qualitatif de son industrie aéronautique militaire, et représente d'autre part un jalon pour l'armement aéronautique de son armée de l'air. Ainsi, le vol d'essai de l'avion de chasse J-20 marque l'entrée de la Chine dans le club très fermé des pays constructeurs d'avions de combat de quatrième génération, au même titre que les États-Unis et la Russie. La Chine se classe désormais au deuxième plan en matière de niveau d'armement aéronautique, derrière les États-Unis et ex æquo avec la Russie.

On peut prévoir qu'entre 2015 et 2018, les premiers modèles de J-20 pourront rejoindre l'arme de l'air chinoise. Ce processus pourrait cependant être raccourci si la Chine est menacée militairement, par exemple dans le cas d'une détérioration de la sécurité régionale.


[1] [2] [3] [4]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Wu Bangguo appelle à l'application efficace de la loi
Wu Bangguo : la Chine restera fidèle au socialisme, conformément à la loi
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce
La Chine a signé des listes d'achat pour près de 100 milliards de dollars ces deux derniers mois
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir