Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 18.02.2011 08h58
La Chine rejette l'accusation des Etats-Unis sur la liberté sur Internet

La Chine a exprimé jeudi son opposition à toute ingérence dans ses affaires intérieures sous prétexte de liberté sur Internet.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Ma Zhaoxu, a déclaré lors d'une conférence de presse que la Chine était prête à renforcer la communication et les échanges avec d'autres pays sur les sujets liés à Internet et à promouvoir ensemble le développement d'Internet, mais qu'elle s'opposait à une telle ingérence.

En réponse aux propos de la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton concernant la censure sur Internet en Chine, Ma Zhaoxu a indiqué que la Chine administrait Internet en vertu de la loi et des règlements, qui correspondent aux pratiques internationales.

Le gouvernement chinois soutient et encourage le développement d'Internet, et garantit la liberté d'expression des citoyens, y compris sur Internet, a-t-il ajouté.

La Chine, qui connait un développement rapide d'Internet, comptait, fin 2010, 457 millions d'internautes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao : la Chine va rationaliser son industrie des terres rares
La Chine poursuit sa taxation préférentielle en faveur des petites entreprises cette année
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde