Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 08.03.2011 07h58
Prochaine rencontre au Japon entre Wen Jiabao et les dirigeants japonais et sud-coréen en mai (ministre des A.E.)

Le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi a déclaré lundi à Beijing que le Premier ministre chinois Wen Jiabao rencontrerait les dirigeants japonais et sud-coréen au Japon en mai 2011.

"Nous espérons que la réunion des dirigeants des trois pays aboutira à des résultats positifs et contribuera au renforcement de la communication stratégique, de la confiance politique mutuelle et de la coopération pratique dans divers domaines", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse en marge de la session parlementaire annuelle.

Notre priorité doit être de promouvoir la recherche conjointe sur une zone de libre-échange entre les trois pays et de faire progresser le processus de négociation pour les accords d'investissements, a-t-il ajouté.

"Nous espérons que les trois pays pourront jouer un rôle plus important dans le renforcement de la paix, de la stabilité et du développement en Asie, a-t-il souligné.

"Nous avons besoin d'approfondir la coopération dans l'économie du recyclage, la science et la technologie et la protection de l'environnement, ainsi que de renforcer les échanges culturels entre les peuples", a fait savoir M. Yang.

Il a également noté que le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan participerait au dialogue économique de haut niveau entre la Chine et le Japon cette année.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao appelle au maintien de la stabilité et à la réalisation de la réforme au Tibet
La Chine dévoile son plan de développement quinquennal lors de la session annuelle de l'APN
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux