Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 15.03.2011 08h11
La Chine va offrir au Japon 30 millions de yuans d'aide humanitaire d'urgence

La Chine va offrir 30 millions de yuans (4,57 millions de dollars) d'aide humanitaire d'urgence au Japon pour soutenir les opérations de secours suite au séisme, a annoncé lundi le ministère chinois du Commerce.

Le gouvernement chinois a commencé ses opérations de secours humanitaires d'urgence en partance pour les régions sinistrées du Japon et le premier lot d'équipement de secours, qui comprend couvertures, tentes et lumières d'urgence, sera acheminé au Japon depuis Shanghai, a précisé le ministère dans un court communiqué sur son site Internet.

Le premier lot de matériels de secours va quitter Shanghai pour Tokyo lundi à 16h30 par vol cargo, a révélé l'Administration de l'Aviation civile de Chine.

Elle a fait savoir qu'un avion Boeing 777 de la Chine Eastern Airlines va transporter 100 tonnes de matériels d'une valeur de 10 millions de yuans vers le Japon, dont 900 tentes en coton, 2 000 couvertures et 200 lumières d'urgence.

Un séisme massif d'une magnitude de 9,0 degrés sur l'échelle de Richter et un tsunami (raz-de-marée) qui lui a succédé ont frappé le Japon vendredi dernier, causant une destruction massive et tuant plus de 1 000 personnes en faisant des milliers de disparus.

La Chine a envoyé dimanche une équipe de secours internationale composée de 15 membres pour participer aux opérations de recherche et de secours.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les PDG d'entreprises multinationales en Chine se disent prêts à profiter des opportunités du 12e plan quinquennal
Chine : l'IPC en hausse de 4,9% en février
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population