Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 18.03.2011 17h14
La Chine réaffirme ses réserves concernant des éléments de la résolution sur la zone d'exclusion aérienne en Libye

La Chine a déclaré vendredi avoir des réserves sérieuses concernant une partie de la dernière résolution de l'ONU sur la Libye.

"Nous nous opposons à l'utilisation de la force dans les relations internationales, et nous avons des réserves sérieuses concernant une partie de la résolution," a indiqué vendredi Jiang Yu, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, dans un communiqué.

Les commentaires de Jiang Yu interviennent après l'approbation par le Conseil de sécurité des Nations unies d'une résolution qui autorisait, jeudi, une zone d'exclusion aérienne en Libye.

La résolution a également appelé à prendre "toutes les mesures nécessaires", les troupes terrestres non comprises, pour "protéger les civils et les régions peuplées par des civils menacés par des attaques" en Libye, y compris Benghazi, une ville stratégique dans l'est de la Libye actuellement aux mains des insurgés.

"Par égards pour les inquiétudes et la position des pays arabes et de l'Union africaine et en raison de la situation spéciale en Libye, la Chine et certains pays se sont abstenus de voter le projet de résolution," a fait savoir Jiang Yu.

En plus de la Chine, la Russie, membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies ayant un droit de veto, le Brésil, l'Allemagne et l'Inde -trois membres non permanents du Conseil de sécurité- se sont également abstenus de voter le projet de résolution.

"Nous soutenons l'engagement de l'envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Libye, de l'Union africaine et de la Ligue arabe à faire face à l'actuelle crise en Libye de manière pacifique," a souligné la porte-parole.

Selon elle, la Chine maintient toujours que les actions du Conseil de sécurité des Nations unies doivent respecter l'objectif et le principe de la Charte des Nations unies et des lois internationales et respecter la souveraineté, l'indépendance, l'unification et l'intégrité territoriale de la Libye.

"L'actuelle crise en Libye doit être résolue par le dialogue et d'autres moyens pacifiques," a-t-elle ajouté.

"Nous souhaitons que la Libye restaure la stabilité le plus tôt possible et évite l'escalade militaire et l'aggravation de la crise humanitaire," a-t-elle conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : le ministère du Commerce assure un approvisionnement suffisant en sel
La Chine alloue 35 milliards de yuans pour la construction de H.L.M.
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population