Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 24.03.2011 17h23
Beijing : les cadres du PCC sont responsables de leur mauvaise gestion selon un nouveau règlement

Les fonctionnaires de la ville de Beijing seront tenus responsables de leurs décisions erronées et leurs gestions inappropriées selon un nouveau règlement, a rapporté jeudi le journal China Daily.

Les cadres du Parti communiste chinois (PCC) et les responsables administratifs de Beijing devront démissionner ou seront soumis à des sanctions si les bureaux du gouvernement qu'ils supervisent échouent à accomplir leurs tâches, a-t-on appris d'un règlement provisoire publié conjointement par les bureaux généraux du comité municipal du PCC et du gouvernement.

Certaines provinces ont adopté des règlements similaires, mais ces derniers visent seulement les responsables administratifs.

Le règlement de Beijing stipule que les responsables administratifs et du PCC seront tenus responsables des mauvaises décisions prises, de la mauvaise gestion des troubles à l'ordre public et déchargés de leurs fonctions.

Ce nouveau règlement est un signe de progrès dans la supervision des cadres du PCC, a déclaré un responsable anonyme de la Commission de contrôle de la discipline du PCC pour la municipalité de Beijing, cité par le journal de jeudi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le séisme au Japon aura un impact, mais limité, dans le commerce avec la Chine
Wen Jiabao : le nouveau plan quinquennal chinois apporte la confiance au monde
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?
L'accident nucléaire est sans frontière
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?