Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 08.04.2011 09h01
Le Brésil souhaite voir l'influence du BRICS s'accroître sur la scène internationale (ambassadeur)

Le Brésil souhaite voir le renforcement des relations entre les pays du BRICS, à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du sud, au fur et à mesure que son influence croît sur la scène internationale, a déclaré jeudi Clodoaldo Hugueney, ambassadeur du Brésil en Chine.

La Chine va organiser la réunion des chefs d'Etat du BRICS le 14 avril à Sanya, ville de la province insulaire de Hainan (sud).

Les deux sommets précédents ont eu lieu respectivement en Russie en 2009 et au Brésil en 2010.

"Organiser une réunion annuelle est devenu pour nous, membres du BRICS, un usage et une tradition", a noté M. Hugueney, "cela montre la volonté des chefs d'Etat de se réunir, d'échanger leurs opinions, de coordonner, de collaborer et d'ajuster le statut de leur coopération chaque année".

Le prochain sommet sera la première réunion après l'adhésion de l'Afrique du sud en décembre dernier.

La participation de l'Afrique du sud est un "ajout important" au forum original du BRIC, non seulement en raison de l'importance de l'Afrique du sud, mais également parce qu'il implique une nouvelle dimension de la coopération, au regard du développement et des bouleversements actuels en Afrique.

L'ambassadeur a souligné que la montée en puissance des pays émergeants signifiait que le centre de gravité de l'économie mondiale se déplaçait vers les pays en voie de développement.

Alors que les pays développés souffrent actuellement des conséquences de la crise financière, les économies émergeantes, comme celles de l'Amérique latine et de l'Afrique, connaissent une croissance rapide, a-t-il constaté.

Concernant la réforme monétaire et financière internationale en cours, Hugueney a indiqué que le G20 devait y jouer un rôle essentiel. "Nous devons modifier le système actuel afin de le rendre plus stable et qu'il reflète mieux la répartition du poids économique mondial actuel", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, l'ambassadeur a fait savoir que la prochaine visite en Chine de la présidente brésilienne Dilma Rousseff en avril sera la priorité de son agenda depuis sa prise de fonction en janvier.

La Chine était le premier partenaire commercial du Brésil en 2009, le volume du commerce bilatéral ayant excédé 56 milliards de dollars en 2010. L'année dernière, la Chine est devenue également le premier investisseur étranger au Brésil.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine augmente les prix de l'essence et du gas-oil à partir du jeudi
La surcharge de travail et le manque de personnel responsables de morts dans la police chinoise
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye
Comment la Chine peut-elle améliorer l'image de son industrie?