Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 11.04.2011 10h38
Je trouve une Chine toujours différente, chaque fois que j'arrive dans ce pays, dit la nouvelle ambassadrice de France

« C'est la troisième fois que j'arrive pour un long séjour en Chine », a dit Sylvie Bermann, nouvelle ambassadrice de France en Chine, lors d'une conférence de presse tenue après la cérémonie d'inauguration de l'Institut français, le 7 avril à Beijing.

Mme Bermann a dit aux journalistes que sa première visite en Chine avait eu lieu, alors qu'elle était encore étudiante. A ce moment-là, elle est arrivée en Chine pour apprendre le chinois. Sa deuxième visite a eu lieu, quand elle est arrivée en Chine pour travailler.

Mme Bermann, née en 1953, est la première ambassadrice de France en Chine, depuis l'établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine en 1964, et la première ambassadrice dans l'histoire des relations franco-chinoises depuis le 19e siècle. Selon les documents, elle est aussi la première ambassadrice de France accréditée dans un grand pays.

Selon le curriculum vitae publié par l'Ambassade de France en Chine, Mme Bermann est diplômée de l'Institut d'études politiques de France et a appris le chinois à l'Institut national des Langues et Civilisations orientales (INALCO) basé à Paris. Elle a obtenu un diplôme à l'Université des Langues étrangères de Beijing. Dans un entretien qu'elle avait donné à un média chinois, Mme Bermann avait évoqué ses études de chinois et sa vie en Chine. Un média français en langue chinoise a dit qu'elle est versée dans le chinois et qu'elle comprend très bien, quand on parle le chinois.

Parlant de ses impressions sur la Chine, Mme Bermann a dit que comme tous ceux qui étaient arrivés en Chine et tous ceux qui vivent en Chine, je trouve une chine toujours différente, chaque fois que j'arrive dans ce pays après un certain temps. Le développement rapide de la Chine est vraiment étonnant.

Depuis qu'elle a gagné ce poste à Beijing le 8 mars, outre sa rencontre avec les membres du personnel de l'Ambassade et son apparition officielle en public lors de la visite du Président Sarkozy le 30 mars, la nouvelle ambassadrice a déjà participé à 4 activités importantes qui touchaient aux échanges éducationnel, économique et commercial, culturel et de la santé. « La Chine et la France sont deux grands pays culturels. Les deux pays désirent de poursuivre la coopération pour les différents projets dans les industries aéronautique et spatiale, de l'énergie nucléaire, des chemins de fer et dans certains autres domaines. Elle a encore parlé du développement rapide des articles de luxe et du tourisme en Chine. « La coopération continue dans ces domaines répond aux intérêts communs des deux parties », a-t-elle dit.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine lance son 8e satellite pour son réseau de navigation international
La Chine s'engage à garantir la transparence des informations lors des urgences environnementales
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye
Comment la Chine peut-elle améliorer l'image de son industrie?