Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 13.04.2011 13h13
Chine : ouverture de la Commission centrale de contrôle de la discipline du PCC aux diplomates étrangers

Une cinquantaine de diplomates étrangers ont eu mardi un aperçu du travail de la Commission centrale de contrôle de la discipline du Parti communiste chinois (PCC), lors de la journée d'ouverture de celle-ci, pour mieux connaître les efforts en cours de lutte anti-corruption en Chine.

La journée d'ouverture de la commission pour les diplomates étrangers est perçue comme un geste d'ouverture du PCC.

Elle permettra au monde de mieux comprendre les efforts chinois dans l'établissement d'un gouvernement intègre et la lutte contre la corruption, que nous espérons voir depuis longtemps, a affirmé l'ambassadeur d'Ethiopie en Chine, Seyoum Mesfin.

Cette visite, d'une durée de deux heures, comprenait une incursion dans les départements de l'éducation et de l'information, des affaires juridiques et de réglementations, des procédures d'affaires de la commission, une démonstration anti-corruption, et une rencontre avec des représentants.

La Commission centrale de contrôle de la discipline du PCC, élue par l'Assemblée populaire nationale, dispose d'un mandat de cinq ans. Ses missions principales sont l'examen de l'application des lignes et des principes du Parti et la supervision de l'exercice du pouvoir des membres du PCC aux postes dirigeants.

Entre janvier et novembre 2010, la commission a ouvert des enquêtes sur 119 000 affaires, et 113 000 personnes ont été sanctionnées, dont 4 332 ont été poursuivies en justice.

La Chine renforce les échanges et la coopération internationale en matière de lutte contre la corruption. Le Département de la supervision de la commission centrale de contrôle de la discipline du PCC a établi des relations amicales avec près de 80 pays et régions dans le monde.

[1] [2] [3] [4] [5] [6]




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le vice-président chinois appelle à la stabilité en Asie de l'Ouest et en Afrique du Nord
La Chine lance son 8e satellite pour son réseau de navigation international
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye