Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 09.05.2011 13h19
La Chine arrive dans le peloton de tête mondial des constructeurs de navires

Si l'on en juge par les chiffres de navires qu'elle construit et le nombre de commandes reçues en ce domaine, la Chine est le plus important constructeur de navires du monde.

Cependant, d'après un haut responsable de l'industrie, elle va encore avoir besoin de temps avant de devenir une superpuissance de la construction navale.

La Chine est devenue le premier constructeur naval du monde en 2010, et elle a pour objectif de devenir le constructeur de navires les plus modernes d'ici 2015, a dit Li Dong, Vice-directeur du Département de l'industrie de l'équipement au Ministère de l'Industrie et des Technologies de l'Information, samedi lors d'une conférence de presse.

En 2010, la Chine a construit des navires avec une capacité de 65,6 millions de tonnes de port en lourd, soit 43% de la capacité de port en lourd des navires construits dans le monde, a t-il dit.

La même année, la Chine à reçu des commandes pour la construction de navires pour une capacité totale de 195,9 millions de tonnes de port en lourd, soit 41% des commandes non livrées de navires dans le monde.

« La Chine a déjà dépassé la Corée du Sud pour devenir le plus grand constructeur de navires du monde », a dit Steen Brodsgaard Lund, Vice-président exécutif et Directeur des services maritimes Asie-Pacifique de la Germanischer Lloyd SE, une société de classification allemande dont le siège est à Hambourg.

« Cette tendance va probablement se maintenir, car l'industrie de la construction navale chinoise est à présent sur la voie de devenir le leader mondial de la construction navale du point de vue quantité, et elle continue également à faire des progrès impressionnants en termes de qualité ».

La Chine, a dit M. Li, dans le cadre de son 12e Plan Quinquennal, cherche à passer du statut de grande puissance maritime à superpuissance de la construction navale.

Pour autant, elle est encore en retard par rapport aux autres grands pays de construction navale, en termes de capacité à innover et à améliorer la technologie utilisée sur les navires, a t-il dit.

Hu Keyi, Directeur technique du chantier naval Jiangnan (Group) Co Ltd, est quant à lui confiant sur les grandes perspectives qui s'ouvrent à la Chine dans l'industrie de la construction navale.

« Je souhaite répondre à ceux qui pensent erronément que l'industrie de la construction navale chinoise est trop faible pour pourvoir entrer en compétition avec celle d'autres nations comme le Japon ou la Corée du Sud », avait-il dit au China Daily lors d'une entretien exclusif publié cette année. « En fait, après plus de dix ans de développement rapide avec le soutien tant des banques publiques et des politiques du Gouvernement, nous pouvons construire des navires haut de gamme aussi bien que nos homologues ».

S'il reconnaît que la Chine est toujours en retard sur des pays comme le Japon, les Etats-Unis et la Corée du Sud dans la construction de navires de haute technologie, la Chine possède tout de même certains avantages.

La Shanghai Jiangnan Changxing Heavy Industry Co Ltd, affiliée au très ancien chantier naval Jiangnan, qui compte déjà 146 ans d'histoire, a récemment reçu une commande pour la construction de six porte-containers, chacun d'une capacité de 9 000 équivalents vingt pieds, d'un propriétaire de navires allemand.

« Ce seront les plus grands de leur style jamais conçus en Chine », a dit M. Hu. « Cette commande témoigne de la capacité des chantiers navals chinois à construire des porte-containers en accord avec les standards internationaux ».

Il a ajouté que les affaires entre les chantiers navals chinois et des clients étrangers permettront d'élargir la réputation des navires fabriqués en Chine.




Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Où en est la situation de la sécurité alimentaire en Chine ?
Chine: trois millions d'habitants au Tibet, dont 90% sont des Tibétains
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden